close
Périphériques

Oculus Rift 2 : il pourrait suivre vos yeux grâce au rachat de The Eye Tribe

Le suivi des yeux est l’une des dernières pièces manquantes de la réalité virtuelle, mais Oculus a peut-être acquis une entreprise qui pourrait se révéler stratégique dans le temps pour le futur Oculus Rift 2.

Le spécialiste de la VR, appartenant à Facebook, vient d’acquérir la start-up The Tribe Eye, qui a un pedigree dans les technologies et les interfaces qui fonctionnent en suivant le mouvement des yeux d’un utilisateur. Bien que les détails de la transaction soient encore un peu flous, selon TechCrunch, elle pourrait offrir quelque chose de nouveau dans l’une des sociétés pionnières dans la réalité virtuelle.

Oculus est probablement intéressé par The Tribe Eye pour son travail dans la technologie de suivi de mouvement des yeux (eye tracking), qui est une étape importante vers une expérience plus naturelle et immersive de la réalité virtuelle.

De quoi améliorer la VR

Ce mode de suivi des yeux a pour but de détecter la partie d’une scène virtuelle que l’utilisateur regarde, et concentre les ressources du système sur cette zone. Ainsi, cela devrait offrir un effet réaliste de la profondeur de champ. Le but est de faire réagir les applications en fonction de l’endroit où la rétine regarde.

Elle permet également une utilisation plus efficace des ressources du GPU et du processeur, affichant de façon détaillée uniquement les éléments de la scène que l’utilisateur regarde.

Oculus vient d’acquérir la start-up The Tribe Eye, réputée dans le suivi des yeux

Quant à l’utilisateur, ce dernier pourrait avoir une interaction plus naturelle avec le monde numérique — les casques actuellement disponibles nécessitent au porteur de tourner la tête vers un objet pour interagir avec, alors que dans le monde réel, nous pouvons simplement tourner nos yeux.

Est-ce que cela va permettre à Oculus de larguer la concurrence ? Rendez-vous dans quelques mois…

Tags : Oculus RiftOculus Rift 2The Tribe Eye
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.