Fermer
Réseau

Avant d’utiliser un Wi-Fi public avec votre périphérique, lisez ceci

Un Wi-Fi public est-il sûr ? La réponse est courte : eh bien, non. Mais si vous devez utiliser le Wi-Fi gratuit à votre hôtel ou dans un bureau satellite (par exemple un Starbucks), voici quelques précautions à prendre.

Gardez vos données personnelles. N’allez jamais sur vos comptes bancaires depuis un Wi-Fi public. Évident, non ? Mais vous ne devriez même pas vérifier vos e-mails — qui peuvent fournir aux hackers un accès à une mine d’informations personnelles. Cela vaut même pour les sites Web sécurisés, ceux qui commencent par HTTPS (protocole de transfert hypertexte sécurisé) dans l’URL. Les hotspots publics sont sensibles des attaques de l’homme du milieu (HDM) ou man-in-the-middle attack (MITM) qui a pour but d’intercepter les communications entre deux parties, qui dépouillera la partie « sécurisée » du « HTTPS ».

Méfiez-vous des faux réseaux. Vérifiez le nom du réseau avec le personnel de là où vous êtes. Vous pourriez voir un réseau « Starbucks Wi-Fi gratuit », mais ce dernier pourrait être un faux, dont le seul but est de compromettre vos données. En effet, si vous pouvez penser être en ligne comme si tout était normal, sachez que tout votre trafic pourrait être visible et analysé par de vilains hackers.

Attention où vous vous connectez !
Attention où vous vous connectez !

Désactivez le partage. La fonction de partage de votre appareil est conçue pour être utilisée dans un environnement de travail collaboratif, facilitant ainsi d’autres ordinateurs sur le même réseau à accéder à vos fichiers — ce dont vous ne voulez certainement pas lorsque le Wi-Fi est public. Lorsque vous désactivez le partage, il rend votre smartphone ou votre ordinateur portable invisible aux autres, et donc une cible moins probable.

Créez votre propre réseau. Installez un réseau personnel virtuel (VPN), qui va établir un tunnel crypté pour votre trafic Internet. Mais attention, les VPN ne sont pas invulnérables, vous devez donc vous en tenir aux sites en HTTPS (qui, soupire, encore une fois ne garantissent pas la sécurité).

Utilisez votre téléphone. Vous pouvez utiliser votre smartphone comme un hotspot pour votre ordinateur portable (ce que l’on nomme généralement par tethering ou encore partage de connexion). Ceci va offrir une connexion sécurisée à votre périphérique. Cependant, bien que cette méthode semble parfaite, elle possède quelques inconvénients. En effet, vous êtes à la merci de la performance et du forfait de votre opérateur.

Et vous, quels sont vos conseils lorsque vous vous connectez à un Wi-Fi gratuit ?

Mots-clé : Wi-Fi
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.