Fermer

Twitter est devenu incontournable au fil des mois. Réseau social pour les uns, source d’informations pour les autres, Twitter est totalement indescriptible. Pourtant, le tester c’est l’adopter !

Il est vrai que lorsque mon frère m’a présenté Twitter, il y a très peu de temps, j’étais plus septique quand à l’intérêt de cet outil. En effet, utilisant les flux RSS proposés par les nombreux blogs qui m’intéressent j’obtenais généralement toute l’information qui m’intéressait. Mais il est vrai qu’il me manquait quelque chose : avoir l’information en temps réel. J’aime beaucoup les conférences, les présentations, etc… Mais malheureusement par manque de temps et de disponibilité je ne peux toutes les suivre !

Voilà où Twitter m’a été utile : Obtenir des news en temps réel. Puis, petit à petit, j’ai commencé à remplacer mes flux RSS, par un flux Twitter et aujourd’hui il me reste que très peu de flux RSS dans reader. Autant vous dire que j’utilise Twitter quotidiennement.

Voici deux sources différentes, une infographie (par Gerardo Obieta) et une présentation (par Laurence Lubrano) présentant l’évolution de Twitter depuis sa création jusqu’à aujourd’hui.

Twitter on Paper

Parmi les chiffres principaux que Twitter compte actuellement 145 millions d’utilisateurs avec plus de 370 000 inscriptions chaque jour. Un chiffre étonnant est que 90% des Tweets sont générés par 10% des utilisateurs, à croire que la majorité s’inscrivent pour consommer de l’information et non en publier. Enfin, Twitter s’adresse actuellement principalement aux jeunes avec 57% des utilisateurs entre 20 et 34 ans, 66% moins de 25 ans et 81% moins de 30 ans.

Comment avez-vous connu Twitter ? Quelle utilisation faites vous de Twitter ?

Source

Mots-clé : croissanceinfographieTwitter
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.