Fermer
Navigateurs Web

Mozilla va enfin abandonner Flash le mois prochain

Firefox va commencer le blocage des éléments Flash qui ne sont pas essentiels à l’expérience Web à partir du mois d’août. Firefox rejoint donc Google Chrome et Microsoft Edge dans l’élimination de l’utilisation de Flash sur le Web. Google a annoncé des plans pour arrêter le support publicitaire pour Flash au quatrième trimestre de cette année, bien que le plug-in continue à fonctionner dans le navigateur. Chrome va plutôt utiliser le langage HTML5 par défaut chaque fois que c’est possible.

La technologie Flash d’Adobe est progressivement éliminée pour les nouvelles technologies comme HTML5 due à des exploits de sécurité répétés, à une certaine instabilité, des fuites mémoires impactant l’autonomie de la batterie, et un ralentissement des performances.

Mozilla prévoit de recueillir le consentement de l’utilisateur en 2017 avant qu’un site Internet puisse activer le format Flash. Cela se traduira par une diminution de 10 % des plantages ou blocages dans Firefox, écrit Mozilla dans son article de blog. Les sites Internet utilisant actuellement le format Flash ou Silverlight pour les vidéos et autres jeux en ligne doivent donc penser dès maintenant à adopter le format HTML.

Le taux de plantage sur Firefox a significativement diminué
Le taux de plantage sur Firefox a significativement diminué

Même combat pour Silverlight

« Ces changements s’inscrivent dans les efforts actuellement déployés par Mozilla pour rendre la navigation sur Internet plus rapide et surtout plus sûre, sans sacrifier l’expérience utilisateur que les internautes apprécient tant », écrit Mozilla. « Nous continuons à travailler en étroite collaboration avec Adobe pour fournir la meilleure expérience possible de Flash à nos utilisateurs », poursuit la Fondation.

Même le plug-in Web Silverlight de Microsoft n’est pas sûr. Mozilla exhorte les sites Web qui utilisent Flash et Silverlight à adopter des technologies HTML « le plus tôt possible ». La société envisage toujours d’offrir un support aux plug-ins comme Silverlight et Java jusqu’en 2018 pour fournir aux entreprises plus de temps pour la transition des technologies.

Pour les utilisateurs, vous n’allez probablement pas remarquer ce changement puisque de plus en plus de sites Web font la transition vers les technologies HTML. Il peut y avoir certains sites que vous visitez qui afficheront un bouton de lecture pour activer le contenu Flash, mais c’est un petit prix à payer pour une expérience de navigation plus stable et plus rapide.

Mozilla expérimente également d’autres fonctionnalités et améliorations qui rendront Firefox bien meilleur en matière de découverte et de collaboration.

Mots-clé : FirefoxFlashMozilla
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.