Fermer
Web

Avec le nouveau Adblock Plus, récompensez les sites que vous visitez le plus

La popularité croissante des services qui bloquent toutes les publicités, malwares et autres espions en tout genre, comme Adblock Plus, est une préoccupation majeure pour les sites qui dépendent des revenus publicitaires pour survivre. Prenez le New York Times, par exemple. Le journal a récemment commencé à présenter aux utilisateurs des messages suggérant qu’ils pensent à nouveau de l’utilisation de cette technologie, rapportant que celle-ci offre des revenus importants pour le financement de son journalisme.

Conscient de l’augmentation de l’anxiété des éditeurs, Adblock Plus a dévoilé son plan pour permettre à ses utilisateurs de « remercier » les sites qu’ils visitent le plus, ce qui permet aux créateurs de récupérer une partie de cette perte de revenus.

Selon les termes du service, en fin de compte cette décision va « révolutionner la monétisation de Web » par un nouveau modèle de financement publicitaire sur lequel Adblock Plus veut participer. Pour ce faire, la société a établi un partenariat avec Flattr, un système de donation par micropaiements, pour créer son nouveau produit, nommé Flattr Plus.

Flattr Plus va permettre de récompenser les sites que vous visitez le plus

Comment cela fonctionne

Ceux qui s’inscrivent peuvent décider de la somme qu’ils souhaitent allouer mensuellement pour leur contribution afin de bénéficier d’une expérience sans publicité, et l’algorithme Flattr Plus va diviser l’argent parmi les sites les plus visités, a déclaré Adblock Plus dans un article expliquant le système.

La simplicité est également un élément clé : « vous ne devez pas cliquer sur le moindre bouton, entrer toute information bancaire, décider de financer ou non cet article, etc. Vous surfez normalement ».

Quant aux éditeurs, ils ont besoin de passer seulement « cinq minutes » à s’enregistrer pour Flattr Plus et attendre que les premiers centimes tombent sur leur compte. Adblock Plus et Flattr vont se partager 10 % de toutes les contributions, le reste allant aux éditeurs, selon le Wall Street Journal.

Le service arrivera en version bêta plus tard ce mois-ci, avec un lancement complet prévu vers la fin de l’année.

En plus d’offrir aux utilisateurs une expérience de navigation plus propre, les bloqueurs de publicité aident à réduire les temps de chargement des pages et l’utilisation des données, ainsi que réduire les chances de cliquer sur un lien douteux qui pourrait conduire à l’installation de logiciels malveillants sur votre ordinateur ou votre dispositif mobile.

Adblock Plus affirme que son objectif pour l’année prochaine est de récolter un demi-milliard de dollars pour les créateurs de contenu. Bien sûr, cela dépend entièrement de vous, utilisateur Web. Les publicités continuent de générer des milliards de dollars de recettes mondiales chaque année, donc pour que ce système fonctionne, un grand nombre d’utilisateurs auront besoin de sortir leur porte-monnaie.

Que pensez-vous de l’idée de Adblock Plus ? Êtes-vous pour ?

Mots-clé : Adblock PlusFlattrpublicité
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.