close
Périphériques

HTC Vive : les premiers tests font des critiques mitigées, mais prometteuses

Les contrôleurs HTC Vive d'aujourd'hui sont volumineux par rapport à ce qui va venir

Quelques jours seulement après que le casque de réalité virtuelle Oculus Rift a commencé à être expédié au grand public, le rival HTC a commencé à expédier son propre casque de réalité virtuelle aux clients, le HTC Vive. Et les premières critiques ont été publiées après de nombreux tests menés par la presse outre-Atlantique.

Au prix de 970 euros, le HTC Vive est environ 200 euros plus chers qu’un Oculus Rift. De plus, le prix ne comprend pas le coût d’un puissant ordinateur dont vous aurez besoin pour brancher le casque.

Mais, le Vive possède de nombreux atouts, comme les contrôleurs de mouvement et un système qui vous empêche de vous taper dans les murs lorsque vous vous déplacez dans votre chambre — les obstacles et les murs apparaissent alors en vision « fil de fer » pour éviter de se cogner.

Les premiers avis qui émergent sont plutôt positifs. Les premiers testeurs aiment beaucoup de choses sur le matériel et le logiciel, mais certaines fonctionnalités peuvent parfois connaître quelques bizarreries, et quelques-unes des applications, jeux et expériences conçues pour tirer parti du lieu où vous êtes, doivent encore être améliorés pour fournir une expérience réellement immersive.

HTC Vive

Alors que le Vive et le Rift offrent une qualité visuelle similaire, le casque de HTC est plus lourd. Mais, en plus d’offrir un support complet dans la pièce où vous êtes, d’une manière que le Rift ne sera pas en mesure de faire avant une évolution dans le courant de l’année, le casque de HTC a également été conçu en partenariat avec Valve, la société derrière le système de jeu Steam. Et, cela seul pourrait être un point crucial pour certains utilisateurs.

HTC Vive : contrôleurs

Des capteurs laser infrarouge qui changent tout !

Cependant, c’est vraiment l’expérience immersive dans une pièce qui le différencie de la concurrence. Non seulement le packaging inclut des contrôleurs de mouvement, mais il y a aussi une paire de capteurs laser infrarouge que vous placez dans la chambre pour détecter votre position, et une caméra dans le casque qui peut vous montrer une photo de la pièce lorsque vous approchez du mur (ou appuyez sur un bouton). Ces deux stations à installer dans votre pièce permettent de se déplacer dans les mondes virtuels, très simplement. Vous pouvez également coupler le Vive avec votre smartphone pour afficher les notifications sans enlever votre casque.

HTC Vive : vue de face

Si vous voulez jeter un coup d’œil par vous-même aux divers tests, voici un tour d’horizon de quelques-unes des critiques les plus informatives que j’ai trouvé à ce jour (noter que les tests sont en anglais) :

Plusieurs critiques ont noté que le HTC Vive est actuellement la chose la plus proche que vous pouvez obtenir pour un holodeck à la Star Trek. Mais, cela suppose que vous devez être seul dans la pièce. Si quelqu’un d’autre est dans la salle, il va probablement bloquer certaines des lumières laser, et ainsi rendre l’expérience moins convaincante.

HTC Vive : c’est vraiment l’expérience immersive

À ce jour, j’ai le sentiment que les deux grands produits de réalité virtuelle sur le marché sont davantage destinés aux adopteurs précoces prêts à mettre la main sur du matériel de première génération dans un effort d’être près, dès que quelque chose de grand finira par arriver. Nul doute que cela devrait rapidement évoluer, du fait qu’à ce jour la grande lacune reste les jeux et les applications disponibles.

Alors, prêt à vous jeter dans la réalité virtuelle ?

Tags : HTCHTC ViveVR
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.