Fermer
Google

Qui est Lucy l’australopithèque dans le doodle de Google ?

Le doodle du mardi 24 novembre 2015 met en exergue la découverte de “Lucy l’australopithèque”, un squelette trouvé il y a 41 ans en Éthiopie, qui a aidé les scientifiques à comprendre l’évolution des grands singes à l’homme bipède.

Nommée d’après la chanson des Beatles “Lucy in the Sky With Diamonds” le soir sous la tente, en répertoriant les ossements, que les paléontologues avaient découverts, les restes de ses OS ont été retrouvés dans des terrains datés de 3.18 millions d’années. Ces derniers appartiennent à la famille des Hominidés et au genre Australopithecus. Plus précisément, il s’agit d’un Australopithecus afarensis, ou australopithèque de l’Afar. Il s’agit d’une espèce qui partage deux caractéristiques humaines et de singes, selon Wikipedia.

Près de 40% du squelette de Lucy est restée intact – un phénomène particulièrement rare étant donné la plupart des fossiles de cet âge qui se trouvent brisé et fragmenté – permettant aux chercheurs d’étudier ses os, et plus particulièrement la courbure de sa colonne vertébrale et de ses genoux, et affirmant qu’elle a passé la plupart de son temps à marcher sur deux jambes. Lucy ressemblait de très près à des êtres humains. Elle marchait d’une manière verticale comme les humains.

Qui est Lucy l'australopithèque dans le doodle de Google ?

Petite, mais grande pour l’humanité !

Les scientifiques pensent que Lucy mesurait 1.12 mètre, pour un poids de 29 kg. Bien qu’elle marchait debout, elle était de petite taille par rapport à l’homme. Ses ossements sont conservés dans un musée national à Addis-Abeba en Éthiopie, où une réplique y est exposée, ainsi qu’à la galerie d’anatomie comparée et de paléontologie (à l’étage) du jardin des Plantes à Paris.

Le doodle montre un Australopithecus afarensis qui marche entre un chimpanzé et un humain, marquant la transition entre les deux espèces.

Doodle Lucy l'australopithèque
Mots-clé : doodleLucy l'australopithèque
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.