Fermer
Smartphones

ARCHOS Diamond Plus : une phablette Android très abordable

ARCHOS a annoncé deux nouveaux ajouts à sa gamme de dispositifs Diamond – Diamond S et Diamond Tab – avant l’ouverture des portes de l’IFA 2015 de Berlin. Mais, elle semble avoir gardé le meilleur pour la fin. Aujourd’hui, le fabricant de smartphones français ARCHOS a dévoilé le Diamond Plus, une phablette à un prix abordable.

Le Diamond Plus, ressemble beaucoup à son homologue plus petit, le Diamond S. Autrement dit, il est mince (8.4 mm), incurvé, et arrive en coloris argent. Il mesure 152.6 x 76.4 x 8.4 mm, pour un poids de 176 g.

Il embarque le même processeur octa-core cadencé à 1.5 GHz, la puce Mediatek MT6753, ainsi qu’une quantité de mémoire vive (RAM) et stockage interne identique, respectivement 2 Go et 16 Go (extensible par une carte micro-SD. Mais l’écran est le différenciateur. Celui-ci est un écran IPS Full Lamination de 5.5 pouces d’une résolution 1080p, soit 1 920 x 1 080 pixels. Il vient donc dépasser la résolution 720p de l’écran du Diamant S.

ARCHOS Diamond Plus : une phablette Android très abordable

Les autres caractéristiques comprennent une connectivité 4G LTE, un support double-SIM, et une batterie de 2 850 mAh. Pour la partie photo, l’appareil photo incrusté sur la coque arrière est de 16 mégapixels, et l’on retrouve une caméra frontale de 8 mégapixels. Selon ARCHOS, les 5 éléments qui composent la lentille du capteur photo arrière assurent une prise de vue optimale alors que le grand-angle de la caméra avant est idéal pour les selfies.

ARCHOS Diamond Plus : vue de dos

Sur le plan logiciel, le Diamond Plus exécute la dernière version d’Android, 5.1 Lollipop. En accord avec les dispositifs Diamond d’ARCHOS, l’OS devrait être très proche d’une version “pure” – on ne devrait pas retrouver trop de bloatwares.

L’ARCHOS Diamond Plus, présenté en avant-première à l’IFA de Berlin, sera disponible en novembre 2015 au prix de 229.99 euros.

Mots-clé : AndroidArchosDiamond PlusIFA 2015
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.