fermer
Actualités

Web Summit 2014 : Dublin est le centre du monde des startups

Du 4 au 6 Novembre dernier, Dublin accueillait le Web Summit, est devenu en quelques années la plus grande conférence à destination des startups en Europe.

J’ai entendu parler du Web Summit comme de l’évènement à ne pas manquer juste après son édition 2013, après avoir croisé quelques amis qui y avaient participé, et qui m’ont convaincu que l’évènement valait le détour.

Cette année le Web Summit, a accueilli de 20 000 participants, 8 tracks de conférences différentes et simultanées (dont le center stage dont la scène devait faire plus de 60 mètres de large), plus de 2 000 startups exposantes via le programme ALPHA, des fêtes par dizaines et j’en passe.

Dublin Web Summit 2014

L’évènement était répartit entre 3 bâtiments distincts, et distants de plusieurs centaines de mètres. Pour avoir couru plusieurs fois d’un building à l’autre pour attraper des rendez-vous, je peux vous dire que ce n’est pas de tout repos !

Quel bilan tirer du Web Summit ?

La force de cet évènement est sans doute d’exacerber tout ce qui fait le succès d’une conférence technologique.

L’organisation est pensée pour favoriser les rencontres avec les autres participants. Le Pub Crawl par exemple, est une “tournée des pubs” organisée la veille du premier jour, pour aider les participants à faire connaissance.

Le nombre et la qualité des speakers était impressionnant (j’ai d’ailleurs préparé une sélection de mes conférences préférées).

Le nombre de startups présentes était colossal (peut-être même trop ?), dans des domaines très variés. Là aussi, j’ai fait ma sélection personnelle 🙂

Pour finir …

Le Web Summit s’est clairement imposé comme un incontournable des conférences tech en Europe.

Si vous en avez l’occasion, la question d’y participer ne se pose même pas !

Tags : DublinstartupsWeb Summit
Dominique Siacci

The author Dominique Siacci

Je suis passionné par le monde de l’IT et des startups, et j’en ai d’ailleurs co-fondé une dans le domaine des applications mobile en 2009 après des études de développement informatique.