Fermer
OS

Méfies-toi Google : Cyanogen veut prendre le contrôle de Android

CyanogenMod est l’une des ROM les plus populaires comme étant une alternative à Android, avec une base d’utilisateurs de près de 8 millions de personnes. Mais alors que son nom n’est plus à faire, l’équipe derrière CyanogenMod a des plans pour prendre le contrôle de Android, et pousser Google dans les orties si je peux m’exprimer ainsi.

Aujourd’hui, disposer d’un périphérique sous CyanogenMod signifie que les utilisateurs disposent de caractéristiques spécifiques, et disposent de davantage de contrôle sur les paramètres que ce qu’ils pourraient avoir avec un périphérique exécutant une version pure de Android qui fonctionne sur les smartphones comme le Google Nexus 5 ou le Nexus 6. Mais, l’OS est encore largement lié aux applications et aux services de Google. Cependant, dans les prochaines années, Cyanogen veut considérablement réduire sa dépendance à Google.

Le PDG de Cyanogen, Kirt McMaster, s’exprimant lors de la conférence Next Phrase of Android organisée par The Information à San Francisco, a indiqué qu’il veut fournir aux développeurs plus de liberté pour intégrer leurs applications avec Android, ce que Google limite très fortement dans sa version pure de Android.

Google a mis en place ce principe sur Android, de sorte que seules ses propres applications peuvent accéder aux couches les plus profondes du système d’exploitation mobile, allant des paramètres aux fonctionnalités de l’OS. C’est d’ailleurs pourquoi les forks comme Fire OS d’Amazon existent. Autrement dit, McMaster semble vouloir aller plus loin sur ce principe.

CyanogenMod

Se détacher d’Android d’ici 3 à 5 ans

“Aujourd’hui Android et iOS sont essentiellement des coquilles pour les services de Google et Apple. Tout ceux qui qui sont des sandboxes n’ont pas accès aux couches inférieures du noyau”, a déclaré le chef de Cyanogen.

À titre d’exemple, il a évoqué Google Now, comme étant une application intégrée en profondeur au sein de l’OS, mais dont une telle intégration serait impossible à réaliser pour des développeurs tierce dans l’écosystème actuel. La création d’une version vraiment autonome d’Android est tout à fait envisageable, comme Amazon l’a déjà prouvé. Cyanogen devra néanmoins construire sa propre boutique d’applications, mais McMaster semble déterminé à fournir aux développeurs un accès sans entrave aux périphériques.
Cependant forker Android de cette façon viole les politiques de Google, et cela signifie que les constructeurs ne peuvent pas utiliser les services de Google, tels que le Google Play Store et les diverses applications du géant de la recherche, telles que Gmail, YouTube et Maps.

Vous pouvez disposer nativement de CyanogenMod sur les appareils de OnePlus et Oppo, mais il semblerait que l’équipe derrière celle-ci ait des plans encore plus vastes pour l’avenir – et compte tenu de l’influence qu’elle a déjà, Google devrait garder un œil sur les développements de cette version.

Mots-clé : AndroidCyanogen
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.