Fermer
Google

Google pourrait être à bord de votre prochaine voiture

En suivant l’exemple de Apple avec son propre système d’info-divertissement CarPlay, qui optimise l’interface iOS pour la rendre lisible et accessible dans le tableau de bord d’une voiture, Google a déjà quelque chose de similaire dans ses cartons pour le début de l’année 2015 avec Android Auto.

Si le logiciel actuel nécessite qu’un smartphone Android soit connecté à la voiture, selon Reuters, Google veut aller plus loin. En effet, le géant de Mountain View prévoit de proposer aux constructeurs la possibilité d’installer une version remodelée de Android directement dans l’unité d’info-divertissement de la voiture, afin que celle-ci devienne l’interface en standard.

L’intégration directe signifierait qu’il n’y aurait pas besoin de coupler un smartphone, et que le système offrirait aux conducteurs la possibilité d’accéder à des fonctionnalités comme la navigation sur Internet et d’autres applications sans la nécessité de coupler un appareil mobile. Cette initiative serait très opportuniste et intelligente de la part de Google, mais ce ne sera pas sans inquiétude.

À l’heure actuelle, CarPlay et Android Auto fonctionnent en tant que surcouche sur le système d’exploitation d’info-divertissement d’un fabricant automobile, et c’est quelque chose qu’ils développent minutieusement en interne. S’ils offrent une expérience unique à leurs clients, les constructeurs automobiles pourraient ne pas avoir la possibilité d’attraper le poisson en leur vantant les mérites de leur propre système embarqué.

Google pourrait être à bord de votre prochaine voiture

Les autres préoccupations concernent la sécurité et la responsabilité. Google est clairement omniprésent dans nos vies, et le fait de fournir à ce géant les données de localisations, du niveau de carburant, de la vitesse, etc. feraient que grossir les informations qu’il possède sur nous. Au mieux, la rentabilité d’une entreprise pourrait être affectée par les consommateurs fatigués de cette collecte de données. Au pire, c’est la boîte de Pandore qui pourrait être utilisée dans des situations juridiques.

Les deux systèmes dédiés à être embarqués dans nos voitures, que ce soit celui d’Apple et de Google, n’ont pas encore réussi à s’imposer véritablement, donc c’est peut-être mettre la charrue avant les bœufs pour Google. Quoi qu’il en soit, le paysage automobile en 2015 devrait évoluer…

Mots-clé : Android Auto
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.