close
Smartphones

Google Project Ara : vous pourrez changer à chaud les composants

Vous n’êtes pas sans savoir que Google prévoit de lancer ses premiers smartphones modulaires basés sur le Project Ara au début de l’année 2015. En effet, selon Paul Eremenko, l’homme en charge du projet, l’équipe est toujours en parfaite adéquation avec sa cible pour un lancement début 2015. Qui plus est, le premier prototype entièrement fonctionnel sera présenté à la deuxième conférence réservée aux développeurs du Project Ara qui aura lieu avant la fin de cette année.

Les nouvelles ont été partagées par Eremenko au cours de la keynote d’ouverture de la conférence Linaro Connect, et lui permettant de glisser quelques autres détails intéressants sur le Project Ara, et notamment sur la façon dont les smartphones vont fonctionner.

Pour ceux qui l’ignorent, le Project Ara est une plateforme qui vous permet de personnaliser un smartphone en choisissant les composants que vous voulez. De plus, vous pouvez mettre à jour ou modifier les modules à tout moment, et ce au grès de vos envies et surtout vos besoins du moment. Vous voudriez peut-être un écran ayant une meilleure résolution, un processeur plus rapide, ou une caméra infrarouge ? La solution pourrait être un module dédié.

Google Project Ara : vous pourrez changer à chaud les composants

Paul Eremenko a mentionné que les smartphones vont exécuter une version personnalisée de Android L, le futur système d’exploitation mobile du géant de la recherche, et qui supporte le branchement à chaud. Autrement dit, cela signifie que vous serez en mesure de remplacer la plupart des modules sans même éteindre votre smartphone.

Vous aurez toujours besoin de redémarrer votre appareil pour remplacer un processeur ou un écran … mais ce n’est guère surprenant. La permutation à chaud pourrait vous permettre de faire des choses sympathiques comme changer un objectif pour la caméra ou des capteurs à la volée, ou encore connecter une batterie supplémentaire lorsque vous avez besoin d’une meilleure autonomie.

Encore une fois, il a été rappelé que les composants pour le Project Ara seront vendus par une boutique en ligne, un peu comme Google Play. Combinez cela avec les composants remplaçables à chaud, et l’ampleur de ce qui pourrait être possible avec un tel projet, et vous avez de quoi rêver sur un avenir très rose. Cela pourrait être le seul smartphone que n’importe qui aurait besoin.

C’est certainement l’intention de Google. Lors de sa keynote, Eremenko a parlé de faire de Ara un projet “abordable et ambitieux”. Le modèle de base serait pas cher à l’achat, mais vous pourriez d’incroyables add-ons si besoin, ce qui permettrait au smartphone de devenir un appareil haut de gamme si vous êtes prêt à dépenser votre argent dans divers composants. Cette approche évite le problème d’avoir à produire beaucoup de dispositifs pour satisfaire tous les besoins. Pourquoi ne pas simplement en faire un, et que le propriétaire le personnalise ?

La deuxième conférence des développeurs Ara aura lieu en décembre.

Tags : GoogleProject Ara
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.