Fermer
Smartwatches

LG G Watch : la montre pose pour la caméra dans toute sa splendeur

La LG G Watch est l’une des premières smartwatches à offrir le système d’exploitation dédié aux montres connectées et autres dispositifs portables de Google connu sous le nom de Android Wear. Au cours des derniers jours, nous avons vu un certain nombre de rumeurs liées à la LG G Watch, et ​​la smartwatch a même été repérée sur le Google Play Store allemand comme l’a souligné Machineo.

Récemment, une image de la LG G Watch a fait son apparition sur Reddit comme le souligne Phone Arena, montrant la smartwatch dans toute sa splendeur. Bien que cela puisse être alléchant, autant vous le dire de suite, celle-ci n’est pas différente des précédentes fuites que nous avons vu jusqu’ici.

Néanmoins fait intéressant l’image montre un certain nombre de choses intéressantes. Tout d’abord, la smartwatch demandera aux utilisateurs d’installer l’application Android Wear. On peut supposer que les utilisateurs devront installer la dite application sur leurs smartphones afin d’utiliser et faire le plein usage de la smartwatch. En outre, elle montre aussi le port de chargement, qui semble être sur le côté du dispositif.

LG G Watch

Le dispositif est prévu de venir avec un écran de 1,65 pouces arborant une résolution de 280 x 280 pixels, ainsi que d’un processeur quadricoeurs Snapdragon 400 cadencé à 1,2 GHz. La smartwatch est également répandue à venir avec un port pour carte SIM, ainsi que d’une batterie qui pourra fournir aux utilisateurs une autonomie décente.

La LG G Watch devrait voir la lumière du jour lors de la Google I/O qui va débuter dans moins d’une semaine – le 25 et 26 juin. Des rumeurs suggèrent qu’il va arriver au Royaume-Uni dès le 7 juillet pour moins de 200 euros. Reste à savoir si ce sera pareil sur l’hexagone.

Mots-clé : G WatchLG
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.