close
Web

Puisque Feedly bataille contre les DDoS, voici quelques autres lecteurs RSS

Lorsque Google Reader a été abandonné l’été dernier, un certain nombre d’entreprises ont essayé de combler le vide en offrant leurs propres lecteurs de flux basés sur le cloud. Feedly est l’un des plus populaires, et l’entreprise a fait un excellent travail pour développer un lecteur RSS rapide qui synchronise les données entre vos appareils, ainsi que des applications mobiles décentes sur Android et iOS.

Il semble que je ne suis pas le seul fan de Feedly : c’est le seul lecteur de flux RSS qui fait régulièrement parti des 10 principales sources de références dans le flux de visiteurs.

Malheureusement Feedly est aussi un grand objectif. La semaine passée, la société a dû faire face à de multiples attaques par déni de service, connues comme étant des attaques DDoS, avec des gens tentant d’extorquer de l’argent. Ainsi, au cours des derniers jours Feedly a tout simplement été indisponible pendant de très longues heures. Bien que tout semble rentré dans l’ordre maintenant, il semble que vous devez être armé pour faire face à ses éventuelles nouvelles défaillances avec quelques alternatives Feedly.

Feedly DDoS

Même si vous ne prévoyez pas sur le passage un autre lecteur de façon permanente, c’est une bonne idée de conserver une sauvegarde que vous pouvez utiliser quand il y a une panne de service. Heureusement, il est assez facile d’exporter votre liste de flux Feedly (lorsque le site est accessible) et l’importer dans la plupart d’autres applications ou services dédiés aux flux RSS.

Il suffit de visiter cloud.feedly.com/#opml pour télécharger votre fichier OPML, qui est essentiellement une liste de tous vos abonnements, triés par catégories.

Lorsque Google Reader a annoncé qu’il fermait ses portes en 2013, j’ai testé quelques services de flux RSS. Lorsque Feedly a été inaccessible pour la première fois la semaine dernière, je me suis connecté sur Digg Reader et découvert que ma liste d’abonnements qui n’était pas entièrement à jour : certains flux étaient toujours là, et de nombreux nouveaux sites que je suivais dans Feedly ne l’étaient pas. Heureusement pendant l’un des moments où Feedly s’est retrouvé accessible, j’ai pu télécharger mon fichier OPML et le transférer à nouveau dans Digg Reader.

Digg Reader

Comme Feedly, Digg Reader est disponible via n’importe quel navigateur web et la société propose également des applications mobiles. L’application Android est vraiment très agréable, et vous permet de faire défiler une liste infinie de news tout en regardant les icônes miniatures pour les images. Vous pouvez bien évidemment mettre en favori une news sur votre dispositif mobile, et le lire plus tard sur votre ordinateur.

Malheureusement l’interface utilisateur n’est pas aussi personnalisable que Feedly, et lors de la visualisation d’une grande liste d’articles, il n’y a pas de moyen rapide de marquer un sous-ensemble comme étant lu. Vous pouvez lire un article à la fois ou marquer tout comme lu.

InoReader

Si vous cherchez une autre solution, vous pouvez vous tourner vers InoReader, un lecteur de flux relativement populaire avec une interface utilisateur simple, une application web, une application Android, et un support aux applications mobiles tierces.
Comme Digg Reader, l’application mobile pour InoReader fournit un défilement infini, mais vous pouvez appuyez longuement sur un article afin de “marquer comme lu” ou “marque comme non lu”, ce qui est pratique si vous parcourez une liste de plusieurs centaines d’articles et que vous n’avez pas forcément le temps de tout lire en profondeur d’un seul coup d’oeil.
Vous disposez également d’un peu plus d’options dans l’application mobile, telles que la possibilité de trier du plus récent ou plus ancien, afficher ou masquer les articles non lus, ajuster le thème ou la taille du texte, et synchroniser les flux pour une lecture hors connexion.

Globalement, je suis devenu très friand de InoReader au cours des derniers jours, et le meilleur de tous, comme Digg Reader, c’est qu’il est complètement libre d’utilisation. Tout de même, il y a deux choses qui me manque : InoReader n’est pas aussi ergonomique et puissant que Feedly, et le raccourci clavier pour enregistrer les articles à lire plus tard est “F” pour “Favoris” au lieu de “S” pour “Sauvegarder”. C’est une petite chose, mais si vous passer de servives en services, passer d’un raccourci à un autre peut être difficile.

Il existe de nombreux autres lecteurs de flux RSS basés sur le cloud disponibles, pour ne pas mentionner les clients auto-hébergé que vous pouvez mettre sur votre propre serveur comme Tiny Tiny RSS ou ownCloud News Reader, ou encore les clients de bureau ou les applications mobiles qui sont conçuEs pour fonctionner sur un seul dispositif.

Quelques autres options populaires sont The Old Reader, NewsBlur, MultiPLX, Feedbin, et Feedspot, pour n’en nommer que quelques-uns. Et bien sûr, un nombre croissant de personnes préfèrent scruter les réseaux sociaux tels que Facebook, Google+ ou Twitter pour suivre les flux d’actualités des sites web.

Comment suivez-vous les news de vos sites web favoris ces jours-ci ?

Tags : DDosFeedly
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.