Fermer
Tests

Samsung Gear Fit : unboxing et premières impressions

Le Samsung Gear Fit est le moins cher des trois nouvelles smartwatchs de Samsung. Avec son design mince, l’appareil est annoncé comme étant un bracelet dédié à traquer votre activité, mais offre les mêmes fonctionnalités de base qu’une smartwatch, pour un objet vendu 149 euros.

Je viens de récemment mettre la main sur le bracelet, et c’est ainsi que vous allez découvrir comme d’habitude avant un article plus détaillé le Samsung Gear Fit, et ce grâce à une vidéo d’unboxing, couplée à mes premières impressions ci-dessous.

Commençons par les caractéristiques de base du Samsung Gear Fit :

  • Dimensions : 2.34 x 5.74 x 1.20 cm
  • Poids : 27 grammes
  • Système d’exploitation : propriétaire
  • Processeur : monocœur cadencé à 168 MHz
  • Mémoire : 8 Mo
  • Stockage : 16 Mo
  • Connectivité : Bluetooth 4.0
  • Écran : AMOLED, 1.84 pouces offrant une résolution de 438 x 128 pixels
  • Batterie : 210 mAh
Samsung Gear Fit

Samsung Gear Fit : matériel

En ce qui concerne la conception du Gear Fit, je trouve celle-ci plutôt optimale, dans le sens où le bracelet réglable permet d’ajuster parfaitement le Fit en fonction de votre poignet. De plus, avec son écran incurvé le bracelet s’adapte bien à la courbure du poignet.

Magnifique écran incurvé

La fermeture en elle-même comporte deux broches, et elle peut être fermée facilement attachée/retirée avec une main – une amélioration majeure sur le mécanisme complexe de la Samsung Galaxy Gear.

Bracelet du Gear Fit
Fermeture du Gear Fit

Samsung tente avec le Gear Fit de commercialiser une smartwatch dans une forme non conventionnelle pour un tel produit. L’appareil dispose d’une résolution 432 × 128 pixels, et ce avec un écran Super AMOLED courbé qui présente d’excellents angles de vision, tout en étant très lumineux et très lisible même en plein soleil. Dès lors que le bracelet est allumé, vous aurez quelques informations affichées. La lisibilité de ces dernières dépendra de la couleur du fond d’écran que vous mettez.

Cependant, et ce afin d’économiser la batterie, l’écran est éteint, et ce assez rapidement. Si vous bougez votre bras comme si vous vouliez juste lire l’heure, le Gear Fit reconnaît instantanément votre geste avec l’aide du gyroscope intégré et active l’écran. Bien que cela marche parfaitement, dans certains il faudra faire quelques mouvements supplémentaires pour l’activer – tout dépend de votre position initiale.
L’écran tactile est très confortable à utiliser, et ce grâce à une dalle en verre très agréable au touché. Concernant la lecture des informations affichées, une récente mise à jour du firmware du Gear Fit permet d’orienter l’affichage en lui-même du bracelet, parfait pour lire en vertical ou horizontal les informations.
Cependant, l’affichage vertical présente un gros inconvénient. En effet, vu que l’écran est assez étroit, le contenu affiché est souvent ratatiné, ce qui n’est pas forcément une bonne chose pour toutes les notifications textuelles et autres.

L'affichage peut être orienté en vertical ou horizontal

Samsung Gear Fit : logiciel

Le must-have pour moi concernant ce Gear Fit, et que celui-ci vous permet d’être toujours informé de pratiquement n’importe quelle application sur votre smartphone. De cette façon, j’obtiens même grâce à la vibration au niveau du poignet, des informations avant même de les voir sur mon Galaxy S5.

Les notifications vont être très utiles

Une chose notable à souligner : toutes les données dédiées à traquer votre activité physique doivent d’abord être activées afin d’être enregistrées. Pour économiser l’énergie, Samsung a probablement omis de surveiller en continu le rythme cardiaque ou le nombre de pas, mais ce a réellement du sens du fait que la smartwatch doit non recueillir des données de tout le corps.

Vous allez pouvoir relever votre fréquence cardiaque

Samsung Gear Fit : autonomie

L’autonomie est très dépendante de la manière dont vous utiliser le bracelet. Alors que certains collègues se sont plaints que le dispositif demandait à être rechargé jour après jour, en ce qui me concerne le Gear Fit a offert une autonomie de 3 à 4 jours. Bien qu’il me permette d’afficher l’heure, j’utilise également le Gear Fit comme un podomètre, pour les notifications – SMS, appels, Gmail – et pour la surveillance de mon sommeil. Le bloc d’alimentation inclus fournit seulement 0,7 ampères, et a donc besoin d’un temps étonnamment long pour charger la batterie de 210 mAh, mais vous pouvez également utiliser des chargeurs plus puissants, avec lesquels vous allez pouvoir charger 100% de la batterie en une heure.

L'autonomie est satisfaisante

Samsung Gear Fit : premières remarques

Samsung Gear Fit : premières impressions

Dans l’ensemble, le Samsung Gear Fit m’a donné une impression étonnamment positive. Avec une conception lui donnant un look très classe, et une utilité toute trouvée, il ne fait aucun doute que cette smartwatch est un produit très concluant de la part de la sud-coréenne.

Pour recevoir des notifications sur le bras et ainsi être en mesure de bannir le smartphone presque en permanence dans votre poche, le Gear Fit peut être le dispositif ultime.

Note : si vous avez des questions sur les capacités et les possibilités du Gear Fit, n’hésitez pas à poser vos questions

Mots-clé : Gear FitSamsungSmarBand
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.