close
Google

Google acquiert la société de drone Titan Aerospace

Ajouter cela à la liste déjà longue des sociétés que Google a acquises au cours des six derniers mois, les news d’aujourd’hui indiquent que le géant de la recherche a acquis Titan Aerospace, une société basée à New Mexico, et spécialisée dans les drones à haute altitude. Les nouvelles de l’acquisition interviennent peu de temps après un achat similaire de la part de Facebook, qui a acquis la société de drone au Royaume-Uni, Ascenta, le mois dernier.

Pour ceux d’entre vous qui l’ignorent peut-être, Google et Facebook sont actuellement impliqués dans une course poursuite, non officielle, sur comment couvrir le monde, et ce en rendant omniprésent la connectivité sans fil Internet sans fil, afin de mettre en ligne les cinq milliards de personnes qui sont actuellement démunies en terme de connexion à Internet.
Les deux camps envisagent de créer des réseaux dans la haute atmosphère de la Terre avec des drônes pas cher, et fourniront ainsi un accès sans fil aux zones reculées du monde sans dépenser des milliards de dollars dans les infrastructures. Alors que les deux géants du web travaillent vers le même but, dans les premiers stades, les deux entreprises avaient des approches différentes sur la façon d’y parvenir : Google avait prévu d’utiliser des ballons envoyés à haute altitude pour construire un réseau, alors que Facebook a choisi d’utiliser des drones.

Google acquiert la société de drone Titan Aerospace

Cependant, à la lumière de cette récente acquisition, il semble que Google pourrait forcer les ballons à se poser, et passer dans l’utilisation de drones.

Malgré leur sophistication, les ballons à hélium Google ne peuvent malheureusement rester en l’air que pendant environ 100 jours, et ne peuvent embarquer qu’une charge utile d’environ 5,5 kg. De plus, ils ne sont pas facilement manœuvrables, et s’appuient sur ​​des courants dans la haute atmosphère pour s’orienter et changer de position. En revanche, le Solara 60 UAV de Titan Aerospace est un avion à énergie solaire qui peut rester en vol pendant 5 ans, qu’il est facile de manœuvrer, et peut transporter une charge utile de 115 kg. En d’autres termes, ils sont un peu plus chers, mais les drones à haute altitude sont beaucoup mieux adaptés pour les besoins de Google.

En outre, grâce à l’accroissement de la charge utile des drones de Titan, Google sera en mesure de les équiper avec la meilleure technologie, et de les utiliser pour autre chose que la construction du réseau. En parlant avec le Wall Street Journal, un porte-parole de Google a indiqué que les drones peuvent être utilisés pour fournir des images de haute qualité en temps réel pour Google Maps par exemple, qui pourraient à leur tour être utilisées, par exemple, pour offrir un secours aux sinistrés.

Apporter un accès Internet à cinq milliards de personnes à travers le monde, améliorer le secours aux sinistrés, et offrir une lutte contre la déforestation, sont toutes les lignes directrices louables du géant de la recherche. Mais, n’oubliez pas que le but de ce projet n’est pas purement philanthropique. Le principal objectif de Google ici (et de Facebook par la même occasion) est bien évidemment de propager le réseau Internet, afin de finalement recueillir plus de données à partir des nouveaux utilisateurs disposant d’une connexion Internet. Cinq milliards de nouveaux utilisateurs est un tas de données potentielles, et Google veut une part du gâteau.

Tags : acquisitiondronesTitan Aerospace
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.