Fermer
Tests

Test du Polar Loop : suivez votre activité avec ce bracelet

Polar, le fabricant d’une grande variété de gadgets dédiés aux coureurs et aux cyclistes, a étendu ses activités dans un domaine de plus en plus populaire qu’est le SmartBand, ces bracelets connectés dont tout le monde rêve pour améliorer au quotidien votre activité et votre sommeil, tout en prenant soin de votre santé, et ce en vous faisant davantage bouger.

Alors que les sportifs aguerris pourraient avoir opté pour diverses solutions depuis déjà des mois, les utilisateurs plus occasionnels quant à eux commencent à s’ouvrir sur ce marché. Commercialisé 100 euros sur la boutique du Bracelet Bleu, le Polar Loop s’avère très attrayant et imperméable à l’eau, et dispose d’un écran LED lumineux.

Alors qu’il vous permettra de suivre au quotidien votre activité, tel que le nombre de pas effectués, la distance parcourue, les calories brulées mais aussi d’analyser la qualité de votre sommeil, le Loop est un réel allié au quotidien pour améliorer votre santé et vivre mieux.

Mais comment ce nouveau traqueur de santé va se comporter face à des dispositifs similaires ?

Polar Loop : prise en main

Note : Vous pouvez l’unboxing et la première prise en main du bracelet depuis ce lien

Polar Loop : caractéristiques

Avant de commencer à vous présenter le produit, voici les caractéristiques du Polar Loop :

  • Dimension : Adaptable
  • Poids : 340 grammes
  • Format : Bracelet
  • Écran : 85 LED rouges, bouton tactile capacitif
  • Étanche : oui
  • Batterie : autonomie de 5 jours en usage continu. Temps de charge de 1h30

Note : Vous pouvez découvrir davantage de photos depuis la galerie Google+

Polar Loop : conception

À juste titre pour un produit nommé Loop, le traqueur de fitness de Polar est un appareil de forme circulaire. Fait de plastique noir, le Loop a deux accents métalliques qui encadrent son écran LED rouge. Juste à la droite de ce dernier, un petit bouton tactile qui active l’affichage et vous permet de faire défiler les différents écrans.

Polar Loop

L’affichage LED du Loop ressemble à une version simplifiée du Nike+ FuelBand, mais au lieu d’offrir un coloris multicolore, les LED du Loop sont uniquement en rouge. Malgré cela, l’écran est parfaitement lisible, et ce même en extérieur en plein soleil, et j’ai réellement apprécié les messages inspirés, tels que “Good Morning !” lorsque vous l’activez pour la première pendant la journée.

Contrairement à d’autres bracelets connectés dont il est nécessaire de commander avec une taille fixe, tels que le Jawbone Up24, ou ceux avec des bracelets réglables, comme le bracelet de Misfit, le Polar Loop vous oblige à couper sa bande à la longueur que vous souhaitez, et ce afin que celui-ci s’adapte parfaitement à votre poignet grâce à une attache sur la partie inférieure. Alors qu’il est livré avec un guide de dimensionnement, il vous faudra certainement prendre votre temps pour découper au mieux le bracelet.

Possibilité d'adapter le bracelet du Loop

Afin d’initialiser le Loop, vous devez le relier à un ordinateur via un câble USB propriétaire qui se connecte à un port non standard sur l’arrière de l’appareil. Vous pouvez également utiliser ce câble pour recharger le Loop. Alors que je n’ai pas eu besoin de pas plus de cinq minutes pour mettre en place le Loop, le processus a été plus impliqué que d’autres traqueurs de remise en forme, qui vous permettent de configurer le bracelet via la connectivité Bluetooth.

Le bracelet du Polar Loop pèse 34 grammes

Pesant 34 grammes, le Loop est le plus lourd des bracelets connectés aujourd’hui sur le marché. Le Up24 a 150 dollars ne pèse que 23 grammes, alors que le FitBit Force pèse quant à lui 30 grammes pour un prix de 129 dollars, et le Misfit est un poids plume de 119 dollars à 9.35 grammes. Sur le plan positif, le Loop est résistant à l’eau, de sorte que vous pouvez le porter pendant que vous vous baignez ou que vous êtes sous la douche.

En prime, le Loop peut se synchroniser avec un cardiofréquencemètre Polar H6 et H7, commercialisé respectivement 69 et 79 dollars, ajoutant quelques métriques supplémentaires pour vos données d’entraînement. Pourtant, je préfère des solutions tout-en-un comme le Basis B1.

Polar Loop : applications

Contrairement à de nombreuses autres applications liées à l’univers du fitness, l’application mobile de Polar présente l’activité de chaque jour dans un cercle, comme sur une horloge. Cette petite touche personnalisée permet à Polar de se démarquer de la concurrence, tout en présentant des données d’une manière significative. Pourtant, le jeu de couleurs bleu, blanc et gris pourra paraître un peu froid, par rapport aux tableaux et graphiques multicolores lumineux dans l’application de Jawbone.

Niveaux d'activités sur Polar Flow

L’application classe les activités en cinq niveaux, allant du repos (sommeil et repos, en position allongée) à élevé (jogging, course à pied et autres activités intenses). En dessous du cercle, un petit tableau montre combien de temps vous avez passé dans chacune de ces catégories. En dessous, une barre affiche la distance que vous avez passé en vue d’atteindre les objectifs de la journée. Faites défiler la liste, et vous pouvez voir un résumé des calories brûlées, les différentes mesures, de votre sommeil et du temps actif, ainsi que les alertes d’inactivité.

Lorsque vous vous connectez à votre compte sur le site Polar Flow, vous pouvez voir une carte du monde, et voir les activités qu’ont terminé les autres utilisateurs ayant un Polar Loop. Si vous êtes préoccupé par votre vie privée, vous pouvez gérer la sécurité de vos données depuis votre profil.

Polar Flow

Tant l’application et le site Web contiennent une section résumant votre entraînement. Celle-ci va alors être remplie en conjonction avec le cardiofréquencemètre, afin de remplir les données, et notamment vos calories brûlées, l’intensité de l’entraînement et la distance parcourue en kilomètres. Alors qu’il s’agit-là d’une fonctionnalité intéressante, je préfère tout de même le Basis B1 Band ou le Withings Pulse, deux dispositifs de bracelet qui ont des moniteurs de fréquence cardiaque construit po

Polar Loop : performances

J’ai donc pu prendre en main, ou plutôt sur mon poignet, pendant une semaine et j’ai trouvé ce dernier très confortable, malgré sa plus grande taille par rapport aux autres bracelets connectés.

Alors que le nombre de pas, et le nombre de calories brûlées sont fièrement affichés sur le Loop, sachez que si vous portez un cardiofréquencemètre, le Loop n’affiche pas la distance parcourue en kilomètres, une mesure enregistrée par presque tous les autres traqueur de remise en forme. En outre, l’application ne permet pas de suivre votre alimentation, un autre pilier dans tous les traqueurs aujourd’hui sur le marché.

Connexion du Polar Loop

Personnellement j’ai trouvé le Loop un peu plus généreux que le Jawbone lors de l’enregistrement de mon activité. Un jour donné, le Loop a compté 15 199 pas pour 14 340 pas pour le Jawbone. En outre, il n’y a aucun moyen de calibrer le Loop, comme c’est le cas avec le Jawbone.

Bien que le Loop permet de découper le sommeil et le repos en deux catégories de l’intensité de l’activité, l’appareil ne détecte pas le sommeil aussi profondément que font d’autres dispositifs, tels que le Jawbone ou le Basis B1 Band, qui s’inscrivent quand vous êtes éveillé ou dans un sommeil profond.

Polar Loop : l’autonomie

Polar mentionne que le Loop offrira une autonomie d’environ cinq jours avant de le recharger, et le moins que l’on puisse dire c’est que cette affirmation soit tout à fait exacte. En effet, j’ai reçu une alerte après cinq jours d’utilisation. Alors que celle-ci n’est pas mauvaise en soit, elle est tout de même plus courte que celle des autres dispositifs avec des écrans, comme le FitBit Force (sept jours) et le Withings Pulse (jusqu’à deux semaines).

Polar Loop : verdict

Le Polar Loop est un bracelet connecté très attrayant avec un écran lumineux, vendu 100 euros, et qui s’avère donc moins cher que de nombreux autres appareils connectés concurrents. Cependant, le manque du suivi de sommeil complet, l’enregistrement de votre alimentation et l’étalonnage, rendent l’appareil moins efficace que les autres bracelets connectés pour l’utilisateur occasionnel.

Bien qu’il y ait ces manques, le Polar Loop est bien conçu, mais doit faire face à une rude concurrence dans divers domaines.

Mots-clé : LoopPolarPolar Loop
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.