Fermer
Réseaux sociaux

Facebook surveille votre vie amoureuse, et sait quand vous allez rompre

Facebook sait déjà “ce qu’il y a dans votre esprit”, ce que vous aimez, comment vous amadouer en retraçant votre vie sur le réseau social, et il prétend maintenant tout savoir sur votre vie amoureuse également. Un groupe de scientifiques a étudié le réseau social, et a publié une série d’études centrées sur le réseau social.

Les scientifiques ont agrégées des données de manière anonyme, provenant de centaines de millions d’utilisateurs de Facebook. Il n’est pas surprenant que la chronologie d’une personne révèle beaucoup de choses sur elle-même, et en recoupant d’innombrables millions d’entre elles, les résultats montrent que Facebook peut être un indicateur utile pour savoir si votre amour durera.

Selon les données, Facebook peut prédire exactement quand vous êtes sur le point de faire le grand saut et entretenir une relation avec quelqu’un. Comment le sait-il ? Tout simplement puisqu’il peut compter le nombre d’interactions entre vous et votre futur amant, et jusqu’au moment où vous changez votre statut de “célibataire” à “en couple”.

Facebook surveille votre vie amoureuse, et sait quand vous allez rompre

“Au cours des 100 jours avant que la relation ne débute, on observe une augmentation lente mais constante du nombre de publications partagées sur la timeline entre les futurs époux”, a expliqué Carlos Diuk, l’un des scientifiques de l’étude. “Lorsque la relation commence (‘jour 0’), les messages commencent à diminuer. Nous observons un pic de 1,67 messages par jour, et ce 12 jours avant que la relation commence, et un point culminant de 1,53 messages par jour, 85 jours après la relation. Vraisemblablement, les couples décident de passer plus de temps ensemble, délaissant ainsi les interactions en ligne pour faire place à plus d’interactions dans le monde physique”, poursuit-il.

Étant donné que près de 20% de la population mondiale (soit plus de 1,3 milliard de personnes) est active sur Facebook chaque mois, cela fait beaucoup de publications entre les couples naissants. L’équipe scientifique du réseau social a également établi que, pendant cette période, les utilisateurs voient un pic dans les messages “heureux”.

L’étude a également constaté que les couples qui déclarent leur amour pour l’autre publiquement en “rendant ceci officiel” sur Facebook sont plus susceptibles de rester ensemble, et ce au moins pendant quatre ans, et parviendront à garder leur passion pour au moins trois mois.

Cependant, il a été constaté que si l’on est seul, nous remplissons le vide de forme humaine avec près de 225% d’interactions Facebook de plus. Les messages atteindront le pic le jour où vous allez changer votre statut de relation vers “célibataire”, suivi d’une utilisation accrue de 50 à 75% au cours des prochaines semaines.

Souhaitez-vous officialiser votre relation sur Facebook ? Êtes-vous d’accord que c’est un bon baromètre sur la réussite d’une relation, ou est-ce juste une invasion de la vie privée que cette étude ne sert qu’à illustrer ?

Mots-clé : etudeFacebook
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.