close
Web

Les accélérateurs de site web : définition, utilité, variétés et mode d’emploi

Être visible sur la toile constitue une priorité pour les entreprises et pour bon nombre de professionnels indépendants et soucieux d’accroître leur chiffre d’affaires. En 2013, le commerce électronique mondial a permis de mobiliser plus de 1 000 milliards d’euros.

Désormais, les acteurs de la vente en ligne acceptent des commandes chaque jour même le dimanche. Pour attirer un très grand nombre de visiteurs, il importe pour eux de disposer de sites Internet dont les pages s’affichent rapidement.

En plus du travail de conception d’une plateforme en ligne, il importe d’utiliser des astuces en amont pour booster l’ouverture des sites. Au nombre de celles-ci, les accélérateurs de site Internet figurent en bonne place. Alors que plusieurs accélérateurs sont payants, d’autres restent libres de droit.

Les accélérateurs de site web : définition, utilité, variétés et mode d'emploi

Qu’est-ce qu’un accélérateur de site web ?

Le terme “accélérateur de site web” désigne un mécanisme permettant de raccourcir sensiblement le temps de chargement des pages d’une plateforme en ligne. La durée qui s’écoule entre la requête de l’internaute et l’ouverture effective des pages d’un site Internet, constitue un paramètre déterminant sa fréquentation. En effet, un internaute satisfait peut, non seulement revenir régulièrement sur le même site, mais aussi conseiller l’adresse à ses amis et parents notamment sur les réseaux sociaux. Il va sans dire qu’au-delà de son aspect esthétique, un site disposant d’un accélérateur de pages sera plus visité qu’un autre dont le temps d’affichage est long. 

Si l’accélérateur de site web est très important pour le commerce en ligne, son utilité est plus étendue. Pour rester quotidiennement en contact avec des collaborateurs situés à l’autre bout du monde notamment en Asie, en Australie, en Afrique ou sur le continent américain, il est nécessaire que les pages du site Internet de l’entreprise s’ouvrent très rapidement. L’enjeu est donc de taille ! 

Un modèle répandu d’accélérateur de site internet est sans contredit le Content Delivery Network (comme celui proposé par CD Networks), un ensemble de serveurs relais contenant les répliques de pages Internet afin de fournir une réponse ultrarapide aux différentes requêtes des internautes grâce à un système de routage porté par des “nœuds” géographiquement dispersés. A noter que ces ordinateurs relais sont des outils de proximité réglés pour ouvrir instantanément les pages d’un site Internet hébergé même à des milliers de kilomètres de l’internaute cherchant une information à propos dudit site. Grâce à cette technologie qui permet d’accélérer affichage page Internet, la navigation web et la recherche sur les moteurs de recherche deviennent une partie de plaisir. 

Les solutions gratuites

Les solutions gratuites sont développées par des géants du web comme Microsoft et Google ou placés sous licence générale publique GNU :

  • Le CDN Microsoft AJAX permet aux développeurs d’accéder aux scripts d’ASP.NET et à jQuery afin d’y dupliquer le contenu de leurs pages web
  • L’application “Google AJAX Librairies” est un CDN gratuit qui permet aux internautes d’accéder aux bibliothèques JavaScript les plus populaires
  • Coral est un réseau de distribution de contenus qui fonctionne par le truchement de relais réalisés au moyen d’extensions d’adresses. En pratique, il s’agit d’ajouter l’extension “.nyud.net:8080” à l’url de chaque page Internet dont on souhaite accélérer l’affichage. Ce système d’accélérateurs de site web permet d’éviter de communiquer avec des serveurs surchargés ou trop distants

Des solutions payantes

Les versions payantes d’accélérateurs de sites web sont très souvent placées en mode gratuit lors de la phase bêta avant de passer sous la bannière “payant” une fois l’application éprouvée. Les administrateurs et propriétaires de sites internet l’ayant essayé sont alors priés de passer en douceur en mode payant. On peut citer entre autres : 

  • Le CDN signé OVH
  • le modèle AT&T
  • Amazon CloudFront
  • SFR Business Team
  • BitTorrent DNA
  • Level 3 Communications
  • Akamai Technologies
  • EdgeCast Network

Avez-vous déjà mis en place une telle architecture sur vos blogs, sites, … ?

Tags : CDN
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.