Fermer
Jeux

Les hackers ciblent les consoles de nouvelles générations

Après leur lancement en novembre dernier, la PlayStation 4 et la Xbox One ont été attaquées par des pirates environ 34 000 fois par jour en moyenne, selon une news de GameStop, qui a cité une étude récente de Kaspersky Lab. Kaspersky a suivi les tentatives de piratage des deux nouveaux systèmes ainsi que d’autres plateformes, qui ont connu une hausse importante depuis novembre, c’est-à-dire quand les consoles ont été lancées.

Kaspersky a également annoncé connaître actuellement environ 4,6 millions de logiciels malveillants spécifiques pour les consoles de jeux. L’Espagne semble être une cible particulièrement intéressante pour les hackers, puisque le pays a connu près de 140 000 attaques envers les consoles jusqu’à présent, environ dix mille de plus que la Pologne qui est à la deuxième place. L’Italie arrive en troisième position des communautés européennes, avec un peu plus de 75 000 attaques.

L’objectif principal est de voler les noms d’utilisateur et les mots de passe. Les hackers vendent ensuite les informations à des sociétés, où des gens mal intentionnés qui pourraient utiliser ces derniers pour pénétrer sur vos divers comptes. Ces attaques pourraient cibler les utilisateurs individuels, mais attaquer le plus souvent les entreprises elles-mêmes.

Les hackers ciblent les consoles de nouvelles générations

“Nous venons de voir deux des plus grandes consoles arriver sur le marché, avec la PlayStation 4 et la Xbox One”, indique David Emm, chercheur en sécurité chez Kaspersky Lab. “Cela signifie qu’il y aura plus de joueurs à cibler pour les hackers, d’autant que les machines de Sony et Microsoft utilisent de plus en plus l’Internet pour une expérience de jeu complète. Et n’oubliez pas le PC, toujours la plateforme de jeu la plus populaire et la cible préférée des cyber-escrocs”.

En gros, vous êtes vulnérable dès lors que vous êtes sur la toile… C’est pas plus compliqué que cela.

Mots-clé : PS4sécuritéXbox One
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.