Fermer
Mobile

Une autre puce huit coeurs arriverait sur les smartphones sous Android KitKat en 2014

Samsung a peut-être été le premier constructeur à proposer un processeur à huit cœurs – l’Exynos 5 Octa, qui a été utilisé dans certaines versions internationales du Galaxy S4 et du Galaxy Note 3, mais celui-ci a maintenant un challenger : MediaTek. Le nom n’est peut-être pas aussi bien connu que Qualcomm ou Nvidia, mais grâce à son faible coût, de puissantes puces peuvent être trouvées dans une grande variété de smartphones Android vendus partout dans le monde.

MediaTek a officiellement annoncé la disponibilité de la puce MT6592, permettant de pousser dans le secteur du mobile, ce qu’elle nomme comme étant une “vraie plateforme mobile octo-core”. Cela signifie, contrairement aux premières versions de l’Exynos 5 Octa de Samsung, qu’elle est capable de faire tourner les huit cœurs en même temps, tout en ayant une vitesse de croisière de 2 GHz.

Bien que MediaTek qualifie son processeur phare comme étant une première mondiale, cette situation est un peu confuse. Selon le communiqué de presse, la puce utilise huit noyaux ARM Cortex A7, contrairement à l’Exynos 5 Octa de Samsung, doté d’une architecture Cortex A15, qui est en réalité composée de 4 cœurs Cortex-A15, tournant à la fréquence de 1,8 Ghz, et de 4 cœurs Cortex-A7, cadencés à 1,2 Ghz. Un vice-président de l’ARM est cité comme indiquant que la configuration choisie par MediaTek est en effet une première mondiale. Samsung a récemment amélioré ses processeurs huit cœurs avec une technologie intelligente qui permet aux huit coeurs de fonctionner en même temps, et ce processus – connu sous le nom HMP (Heterogeneous Multi-Processing) – a été répété à l’intérieur du processeur de MediaTek.

Une autre puce huit coeurs arriverait sur les smartphones sous Android KitKat en 2014

Selon MediaTek, le processeur sera en mesure d’apporter les huit cœurs dans les smartphones tournant sous Android 4.3 Jelly Bean avant la fin de l’année, et en assurer le suivi avec des smartphones fonctionnant sous Android 4.4 KitKat au début de l’année 2014. Comme on pouvait s’y attendre, la puce pourra être incorporée dans des dispositifs demandant toujours plus de puissance, y compris ceux avec de grands écrans Full HD, des caméras de 16 mégapixels, ou encore de la lecture vidéo en 4K.

Selon les premières rumeurs, Sony pourrait peut être l’un des premiers constructeurs à utiliser cette puce de huit cœurs de MediaTek dans un smartphone ayant pour nom de code Tianchi, que la firme japonaise pourrait lancer dans les prochaines semaines. En outre, Samsung pourrait très bien demander quelques puces à MediaTek, moins couteuse que les siennes, afin de les intégrer à l’intérieur de ses smartphones de milieu de gamme d’ici la fin de l’année 2014.

Mots-clé : MediaTekocto-core
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.