close
Impression 3D

Motorola va utiliser l’impression 3D pour rendre son smartphone personnalisable

À la fin du mois d’octobre, Motorola a réellement fait connaître sa vision sur la construction de ses smartphones, et peut-être même de l’avenir de nos téléphones, avec des kits de composants, notamment avec le “Project Ara”. Et l’impression 3D va être une partie de celui-ci.

Le Project Ara de Motorola est une initiative visant à créer du matériel personnalisable pour les smartphones, où les consommateurs auront la possibilité de choisir la capacité qu’ils veulent mettre, et donc tout simplement “construire” leurs propres dispositifs, avec des composants modulaires, remplaçables. Pour parvenir à cette fin, Motorola a conclu un partenariat exclusif avec 3D Systems afin d’utiliser l’impression 3D pour le matériel qui va alimenter ces dispositifs.

Motorola a présenté son projet comme étant un moyen unique pour les consommateurs de créer leurs propres smartphones. Le concept est que l’utilisateur dispose d’un endosquelette de la carte mère, sur lequel viendra se “connecter” ou se “clipser” comme vous préférez, des modules. Ces derniers pourraient consister à disposer d’une batterie plus volumineuse, d’un processeur ou processeur graphique tels que ceux que l’on peut retrouver sur un ordinateur, des capteurs pour les appareils photos de bien meilleurs qualités, ou encore d’une puce NFC et bien plus…

Motorola va utiliser l'impression 3D pour rendre son smartphone personnalisable

L’idée a semble-t-elle de quoi être utopique ? Construisez votre propre smartphone ? Ouais, c’est ça. Alors qu’on pourrait croire la société complètement “dingue”, Motorola est apparemment très sérieux au sujet de son Project Ara et une signature d’un contrat avec 3D Systems montre que Ara n’est pas seulement une chimère, comme le souligne Regina Dugan dans un communiqué de presse.

With Project Ara, we asked the question, “How do we bring the benefits of customization and an open hardware ecosystem to 6 billion people?” That is our driving application. It requires technical advances in areas such as material strength and printing with conductive inks for antennas. And those advances must support production-level speeds and volumes, which is a natural partnership with 3D Systems.

3D Systems, numéro deux mondial du secteur, est une société connue pour être entièrement dédiée à la fabrication “additive, et ce pour tous types d’objets. Selon le communiqué, 3D Systems prévoit de “développer sensiblement ses capacités d’impression multi-matériaux, y compris des matériaux conducteurs et fonctionnels. L’entreprise prévoit également de combiner les méthodes de fabrication additive et soustractive – qui consiste à enlever de la matière à un objet pour le façonner, et de fournir une plateforme de production à grande vitesse intégrée”.

Bientôt des smartphones modulaires à notre goût ?

Essentiellement, 3D Systems sera le centre de traitement pour les modules du Project Ara. La possibilité d’utiliser la fabrication additive pour créer des composants de smartphones personnalisables devrait donner à Motorola la capacité d’intensifier ou de ralentir la production de telle ou telle partie (ou la totalité du projet) avec une agilité qui jusque-là est nouvelle dans la fabrication de smartphone.

Voulez-vous construire un smartphone avec un matériel personnalisable ? Quel serait votre smartphone idéal ?

Tags : impression 3DMotorolaProject Ara
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.