Fermer
MobileOS

Android détient pour la première fois 80% du marché, laissant s’embourber BlackBerry

Le système d’exploitation mobile Android de Google poursuit sa domination sur le secteur du mobile, notamment si l’on en croit les données publiées par la firme de recherche IDC, révélant que la plateforme récupère un colossal 81% des parts de marché des ventes de smartphones dans le monde durant durant la période de juillet à septembre, passant donc pour la première fois la barre des 80%, après une histoire relativement courte de six ans.

Un total de 261 100 000 smartphones ont été vendus au cours de ce trimestre, note IDC. Parmi ceux-ci, les appareils Android ont représenté 211,6 millions de ventes, contre 139,9 millions au cours de la même période un an plus tôt. Le secteur des smartphones a augmenté de 39,9% au cours de la dernière année, révèlent les chiffres.

Concernant Windows Phone et BlackBerry, ces derniers ont effectivement échangé leurs places au cours des 12 derniers mois, ce dernier continuant dans sa lutte à convaincre les consommateurs que sa plateforme et les appareils BB10 sont intéressant à acquérir.

Alors que la plateforme Windows Phone au cours du T3 2012 a vu 3,7 millions de smartphones commercialisés, cette année, elle a plus que doublé sa part de marché, passant à 9,5 millions de ventes. BlackBerry, en revanche, a connu des pertes, passant de 4,5 millions de smartphones au 3ème trimestre 2013, contre 7,7 millions pour la même période l’an dernier. Autrement dit, la part de marché de la firme canadienne obtient un maigre 1,7%, comparé aux 3.6% pour Windows Phone.

Android détient pour la première fois 80% du marché, laissant s'embourber BlackBerry

Comme le souligne IDC, Android et Windows Phone ont fait des progrès significatifs au cours du troisième trimestre. Malgré leurs différences de parts de marché, ils ont tous deux un facteur important de leur succès : le prix. En effet, gage de leur réussite, les deux plateformes ont une sélection d’appareils disponibles à des prix suffisamment bas pour être abordable pour le marché de masse, un marché qui est le moteur sur le secteur.

Malgré la vente de plus de iPhones au T3 par rapport à il y a un an (33,8 millions contre 26,9 millions l’an dernier), iOS d’Apple a connu une baisse en terme de pourcentage, représentant 12,9% des ventes mondiales de smartphones par rapport à 14,4% douze mois plus tôt.

C’était clairement un très bon trimestre pour Android et Windows Phone, non seulement avec des prix attractifs, mais aussi pour la disponibilité croissante des smartphones à grand écran qui aident à stimuler la croissance du système d’exploitation mobile de Google.

IDC finit par indiquer que durant le Q3 de cette année, les ventes de phablettes ont compté pour 21% du marché des smartphones, contre seulement 3% il y a 12 mois, ajoutant le fait que si Apple ne lance pas une phablette, cela pourrait contribuer à l’incapacité de la firme de Cupertino d’augmenter ses parts de marché dans l’année.

Bien qu’un peu lent au démarrage, Apple semble avoir enfin pris conscience de l’idée qu’un iPhone disposant d’un plus grand écran pourrait s’avérer un succès auprès des consommateurs, puisque le géant de la technologie a semble-t-il décidé de lancer une phablette pour 2014.

Mots-clé : AndroidBlackberryiOSparts de marchéWindows Phone
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.