Fermer
MobileSmartphones

Le nouvel iPad Mini Retina n’est pas vraiment plus facile à désosser

Les gens de iFixit ont transformé l’art de désosser l’électronique en une science au fil des ans. Chaque démontage est méthodiquement beau et le meilleur de tous, très éducatif. Alors, que pouvons-nous apprendre du démontage l’iPad Mini Retina par iFixit aujourd’hui ? Et bien, la réponse est simple et attendue : Apple a fait qu’il est très difficile pour les consommateurs de réparer eux-même leurs propres tablettes.

En démontant le nouvel iPad Mini Retina, et ce seulement quelques heures après que celui-ci soit officiellement mis en vente, iFixit a trouvé que la dernière mini tablette d’Apple a bien du mal à être démontée, malgré quelques signes de réjouissances.

Malheureusement, le mauvais l’emporte de loin sur les bonnes choses, et ce à cause à la grande quantité de colle qu’Apple utilise pour garder ses composants en place. Comme vous pouvez l’imaginer, cela rend l’extraction des différentes parties de la tablette beaucoup plus difficile, et peut même endommager votre matériel si vous ne faites pas attention, mais c’est aussi pas du tout inattendu. Apple préfère associer la qualité et le confort de la tablette, au détriment de ceux qui voudront bidouiller ou réparer la tablette.

L’équipe de iFixit, qui n’est pas vraiment novice en la matière, note aussi qu’il y a des vis cachées à l’intérieur de l’iPad qui permet de supprimer certains composants d’une proposition dangereuse.

Le démontage de l'iPad Mini est extrêmement complexe à cause d'une abondance de colle

L’écran Retina une fois démonté révèle que l’iPad Mini dispose d’un écran fabriqué par LG, offrant une résolution de 2048 x 1536 pixels. iFixit note que la densité de pixels de la Mini est de 326 ppi par rapport aux 264 ppi de l’Air.

Un iPad Mini plus aux allures d'un iPhone 5S qu'un iPad Air

Les gars iFixit ont trouvé pas mal de choses plutôt intéressantes à l’intérieur du mince châssis, notamment le fait que le processeur A7 de l’iPad Mini porte le même numéro de référence que celui de l’iPhone 5S, à contrario de la variante plus rapide dans l’iPad Air.
En effet, si tous les trois utilisent le même processeur A7, celui de l’iPad Air a été cadencé à une fréquence plus élevé. Donc, on peut dire que le nouvel iPad Mini ressemble plus à un iPhone 5S surdimensionné au lieu d’être une version allégée de l’iPad Air. De toute façon, vous disposez d’une puissante tablette de 7 pouces.

L'iPad Mini arrive avec une imposante batterie

Comme prévu, le plus grand composant interne continue à être la gigantesque batterie, de 6471 mAh, bien supérieure à celle que l’on retrouvait sur l’ancien modèle. iFixit suggère, et je suis plutôt d’accord, que le gain supplémentaire de mAh est utilisé pour allumer toutes ces nouveaux pixels à l’écran, plutôt que de prolonger l’autonomie de la tablette. Comme l’ancienne, l’iPad Mini Retina dispose de 10 heures annoncés d’autonomie.

En fin de compte, iFixit donne de nouveau une note de 2 sur 10 pour la réparabilité, ce qui n’est en rien surprenant. Si cela ne vous effraye pas, vous pouvez acheter l’iPad Mini aujourd’hui pour 399 euros.

Mots-clé : AppleiFixitiPad MiniRetina
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.