Fermer
ActualitésGoogle

Google a trouvé sa nouvelle star de la publicité : vous

Les modifications apportées aux conditions d’utilisation de Google indiquent que la société prévoit d’utiliser les noms et les photos de ses utilisateurs dans la publicité. Ces informations pouvant être récupérées et insérées dans “les avis et la publicité”, nommées “recommandations partagées”, suggèrent tout simplement que le géant de la recherche peut s’en servir sur tous ses services.

Voilà comment cela fonctionne : si vous réalisez un commentaire, suivez une page, ou faites un +1 à n’importe quel contenu, Google pourra utiliser ces actions pour promouvoir la chose que vous avez mis en valeur avec votre action, y compris votre nom et votre photo dans une publicité. Google essaie de le vendre comme s’il s’agit d’un outil pour aider les recommandations aux utilisateurs, mais il s’agit davantage d’une utilisation abusive de Google pour fournir du contenu d’un utilisateur au sein de la publicité.

Ce genre de chose a été fait auparavant. Si les mentions en provenance des utilisateurs dans des publicités semble être une action familière, vous avez probablement en mémoire ce désastreux des histoires sponsorisées de Facebook. Ces dernières ont commencé en 2011, qui ont commencé à récupérer les informations des pages que les utilisateurs de Facebook “aimaient” ainsi que les publications qui faisaient références à des sociétés ou des produits afin de les injecter dans les publicités. Cependant, les utilisateurs de Facebook, ont immédiatement contesté cet abus, et la société a clos le programme quelque temps après.

Google a trouvé sa nouvelle star de la publicité : vous

Dans ses nouvelles conditions de service, Google assure que l’affichage du nom et de la photo de votre profil (dans les avis et la publicité, par exemple) ne remet pas en cause vos paramètres de confidentialité. Ainsi, la société donne aux utilisateurs un contrôle sur ce que les gens voient, ce qui signifie que si votre activité Google+ est dédiée uniquement à un cercle ou un groupe d’amis, seulement ce groupe sera en mesure de voir “vos recommandations”.

Il y a une différence fondamentale qui sépare le nouvel effort de Google et les histoires sponsorisées de Facebook : alors que les utilisateurs de Facebook étaient incapables de se retirer des publications, les utilisateurs de Google peuvent le faire, et très simplement. Google a clairement fait cette distinction :

Le paramètre “Recommandations partagées” permet de contrôler l’utilisation du nom et de la photo de votre profil dans les annonces associées à des recommandations partagées. Si vous le désactivez, ces informations ne s’afficheront pas sur l’annonce de votre boulanger préféré, ni sur aucune autre d’ailleurs. Applicable aux seules annonces, ce paramètre ne modifie en rien l’utilisation du nom et de la photo de votre profil sur d’autres supports, comme Google Play.

Autrement dit, la case à cocher accessible depuis ce lien, permet tout simplement de restreindre l’utilisation, dans les publicités, de votre nom et de votre photo apparaissant dans les recommandations partagées.

Vous pouvez désactiver les recommandations partagées

Donc, contrairement aux histoires sponsorisées, les “recommandations partagées” sont quelque chose que vous pouvez désactiver. Cela peut s’avérer crucial pour éviter les problèmes pour Google, mais on peut s’attendre à ce que les utilisateurs Google+ qui n’ont pas lu cette mise à jour seront probablement énervés quand ils se verront transformés en compères…

Que pensez-vous de tout ça ?

Mots-clé : Google Pluspublicitésrecommandations
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.