close
Mobile

La liseuse numérique Sony PRS-T3 en fuite : spécifications, caractéristiques et date de lancement

Un détaillant suisse a fui la date de lancement et les spécifications d’une liseuse numérique (eReader) de Sony à venir très prochainement comme vous allez le voir. On s’attend à ce que Sony lance sa liseuse PRS-T3 le 19 septembre prochain, et commercialisé en trois coloris : blanc, rouge et noir. La liste des produits mentionne un prix de 179 francs suisses, soit environ 145 euros. Selon la description “Leichter E-Book Reader” qui se traduit par “légère liseuse numérique”, porte le numéro de modèle PRST3BC.CE7.

La fiche sur BuchHaus.ch n’est plus disponible, mais celle de OnlineBuchladen.ch est toujours accessible. Concernant les spécifications attendues de la tablette, la rumeur mentionne que la liseuse disposera d’un écran HD E Ink de 6 pouces avec une résolution de 1024 × 758 pixels. Autrement dit, cela revient à un DPI de seulement 212, ce qui n’est pas beaucoup quand on compare ce chiffre avec la résolution Full HD que la plupart des autres lecteurs de livres électroniques arborent cette année. L’affichage prend en charge 16 nuances de gris. Un autre aspect étrange, c’est que Sony a prévu d’embarquer un écran tactile infrarouge par Neonode par rapport à un écran tactile capacitif.

On s’attend également à ce que la Sony PRS-T3 dispose d’une connexion Wi-Fi 802.11 b/g/n pour la connectivité et le téléchargement des e-books. Une chose contradictoire qui ne correspond pas à la description “légère liseuse numérique” puisqu’il est mentionné que celle-ci pèsera 200 grammes, ce qui est 40 grammes de plus que sa prédécesseur, la PRS-T2. Un autre inconvénient majeur selon moi, c’est que Sony prévoit de se passer de l’éclairage intégré que beaucoup de liseuses grand public telles que la Kindle Paperwhite ou encore la Kobo Aura intègrent. Cependant, Sony va avec une couverture éclairée mince.

La liseuse Sony PRS-T3 aura t-elle plus de succès que la Sony PRS-T2 ?

Stephanie Lang, chef de la division IT de Sony France a défendu le choix de l’éclairage intégré : “On pense que l’intégration d’un système d’éclairage par les côtés n’est pas forcément utile, et peut même dégrader l’expérience de lecture. Ca s’éloigne de l’expérience de lecture traditionnelle sur papier. Par contre, nous estimons qu’il peut être utile de disposer d’une couverture qui intègre un système de lumière, que le lecteur peut orienter comme il le souhaite. Mais nous ne cherchons pas à intégrer l’éclairage directement dans le hardware de la liseuse”.

Le seul avantage que la liseuse de Sony puisse disposer concerne la partie logiciels car la firme japonaise a une relation de travail avec OverDrive, qui permet aux lecteurs d’emprunter et de lire le livre dans l’application. Sony met OverDrive exclusivement sur ses propres liseuses et puis les commercialise à toutes les bibliothèques qui participent au programme de Test Drive d’OverDrive. Sony devrait commencer à commercialiser sa PRS-T3 en octobre.

Tags : liseusePRS T3Sony
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.