Fermer
MobileSmartwatches

La smartwatch Samsung dévoilée le mois prochain ? Spécifications et vidéo d’un concept en primes

TouchStadia vous permet de jouer à des jeux de Stadia sur un smartphone sans manette

Ce n’est pas un secret que Samsung investit massivement dans les ordinateurs portables, et celle-ci ne s’en cache pas. Maintenant, les rumeurs commencent à s’intensifier en ce qui concerne un dispositif, que tout le monde semble nommer : Galaxy Gear.

Bloomberg rapporte que Samsung va présenter au monde entier sa smartwatch – la Galaxy Gear – le 4 septembre.
Selon deux sources de rumeurs, la Galaxy Gear sera en mesure de passer des appels téléphoniques, naviguer sur le Web, envoyer des e-mails et de gérer sans doute d’autres tâches demande une faible puissance lorsque cette dernière est connectée à un périphérique Android.

Le rapport indique également que Samsung va utiliser une version non précisée d’Android sur l’appareil. Si on peut légitimement penser que Samsung n’aura pas eu le temps nécessaire pour porter Android 4.3 sur sa montre connectée, une version précédente de Jelly Bean n’est pas à exclure.

Sauf en cas de surprises majeures de la part de Apple ou encore Google, Samsung pourrait être le premier constructeur à sortir de sa manche la première vraie smartwatch. Jusqu’à présent, les montres connectées sont juste des périphériques Bluetooth sophistiqués qui se greffent sur un smartphone d’un utilisateur et exécutent des fonctionnalités complémentaires, comme répondre aux SMS ou gérer la musique. La Galaxy Gear serait un réel dispositif Android qui a été épuré pour tenir sur votre poignet.

Quelques spécifications en primes

En parlant de cela, il y avait eu des rumeurs que Samsung allait embarquer un nouvel écran souple dans sa Galaxy Gear. Malheureusement, ce n’est pas le cas. Le rapport confirme que la première vague de smartwatch Samsung aura seulement un écran non flexible, tout ce qu’il y a de plus standard. Samsung est en train de travailler sur sa technologie d’écran flexible pour s’assurer que la prochaine version de la Galaxy Gear permettra de mettre en exergue cette technologie.

De plus, concernant les spécifications, Sam Mobile mentionne avoir reçu des informations provenant d’une source anonyme concernant la Galaxy Gear. Selon l’informateur anonyme, la smartwatch arriverait avec un processeur Samsung Exynos 4212, un double-cœurs cadencé à 1,5 GHz, un processeur graphique ARM Mali-400 MP4, 1 Go de mémoire vive, un écran de 1.67 pouces (3cm x 3cm) offrant une résolution de 320 × 320 pixels, ainsi qu’un appareil photo de 2 mégapixels. Concernant la connectivité, la Galaxy Gear embarquerait le Bluetooth et le NFC !

Un concept fabuleux

Si nous avons pu voir par le passé quelques concepts suite à des dépôts de brevet de Samsung, l’équipe de T3 vient de mettre au point un concept qui leur est propre, allant même jusqu’à faire une vidéo pour montrer à quoi la smartwatch pourrait servir. Si Samsung pouvait réussir une telle prouesse sans nul doute que la montre serait un véritable succès !

Samsung pourrait donc être l’une des premières grandes puissances du secteur du mobile à arriver sur le marché de la smartwatch, mais Sony – qui dispose déjà de sa SmartWatch 2 – et plus important encore Apple sont tous deux des prétendants à apporter une montre intelligente cette année. En effet, si Sony a déjà été produit quelques itérations de smartwatchs, celles-ci n’intègrent malheureusement pas le système d’exploitation Android. Une prochaine version pourrait pallier ce manque. Quant à Apple, la rumeur de l’iWatch ne fait qu’augmenter et Apple pourrait lancer sa montre aux côtés de l’iPhone 5S et de iOS 7.

Rendez-vous à l’évènement Samsung le 4 septembre prochain ! L’Unpacked Episode 2 risque d’être chaud…

Mots-clé : AppleGalaxy GearIFA 2013iWatchSamsung
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.