Fermer
MobileSmartphones

8 numéros de séries distincts dévoilés en ligne pour le Galaxy Note 3

Une folle rumeur a fait le tour de la blogosphère hier, déclenchée par une publication du quotidien coréen ETNews. Selon ce dernier, Samsung se prépare à dévoiler pas moins de quatre variantes distinctes du Galaxy Note 3, y compris une variante “édition limitée” haut de gamme avec un écran incassable, une version AMOLED, une version LCD, et une version à écran LCD avec un appareil photo de 8 mégapixels.

S’il ne s’agit jusque-là que de rumeurs, comme le souligne aujourd’hui Android Authority, plusieurs numéros de modèles ont été repérés sur la toile, qui peuvent ou non prouver la théorie selon laquelle Samsung va réellement tenter d’innonder le marché de Galaxy Note 3, un peu comme le géant coréen l’a fait avec son smartphone phare, le Galaxy S4. En effet, peu de temps après l’annonce de ce dernier, nous avons vu fleurir le Galaxy S4 Mini, une version compacte du S4, le Galaxy S4 Active, la version robuste et tout-terrain du S4 et enfin le Galaxy S4 Zoom, qui comme son nom le laisse sous-entendre, n’est autre que le modèle destiné aux photographes en herbe qui souhaite disposer d’un smartphone et d’un appareil photo avec un zoom optique de 10x.

Malheureusement beaucoup de rumeurs sur le successeur du Galaxy Note 2 qui sera probablement dévoilé à cette année à l’IFA à Berlin, ne restent que des spéculations. Tout d’abord, les spécifications qui circulent ne sont pas confirmées et ne sont que de pure spéculation de divers auteurs de blog. De plus, à l’heure actuelle nous ne pouvons que confirmer que le Note 3 aura une taille d’écran de 5,7 pouces offrant une résolution de 1080 × 1920 pixels. Hormis cette résolution qui semble confirmée sur le site UAProf, rien n’a réellement filtré sur le dispositif :

8 numéros de séries distincts dévoilés en ligne pour le Galaxy Note 3

Outre le fait que la taille d’écran a été confirmée par des documents internes, divers numéros de série sont donc aujourd’hui dans la nature. Repéré par Stefan Constantinescu de Android Beat, celui-ci a effectué une recherche ayant pour numéro de code “SM-N900” et a découvert un site qui permet de suivre les marchandises importées et exportées en provenance d’Inde. La base de données du site contient de multiples références aux dispositifs comme étant des variantes du code SM-N900 qui ont été importées de la Corée du Sud “à des fins de R&D”.

Voici la liste des numéros ainsi que les éventuelles significations :

  • SM-N900 – Version internationale du dispositif basée sur un SoC Exynos
  • SM-N9005 – Version internationale basée sur un SoC Snapdragon (probablement le Snapdragon 800)
  • SM-N900A – Version US de AT&T
  • SM-N900T – Version T-Mobile
  • SM-N900V – Version Verizon
  • SM-N900S – Version Sprint
  • SM-N900R4 – Inconnu, mais probablement une autre variante, ou tout simplement une version bêta transmise aux testeurs
  • SM-N900P – Inconnu, mais probablement une autre variante

Cette longue liste de codes pourrait indiquer que Samsung aurait tout simplement testé plusieurs prototypes pour divers supports, venant ainsi annihiler la théorie des multiples versions. En ce qui concerne les spéculations autour des spécifications, on note – pas de jeu de mot – que le Note 3 arriverait avec le processeur Snapdragon 800 de Qualcomm, un quatre coeurs cadencé à 2.3 GHz, et 3 Go de mémoire vive. Bien sûr, le S Pen serait intégré avec ce dernier.

Selon plusieurs sources, Samsung lancera le Galaxy Note 3 en août, après une annonce au début du mois de septembre à l’IFA de Berlin. Si quelque chose venait d’ici là se confirmer – à voir l’agitation actuelle autour du dispositif je ne serais pas étonné – je ne manquerais pas de vous en informer ! Alors restez branchés !

Mots-clé : Galaxy NoteGalaxy Note 3versions
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.