fermer
Astuce

Babbel vs Duolingo : quel outil pour conquérir une nouvelle langue ?

Babbel vs Duolingo : quel outil pour conquérir une nouvelle langue ?

L’apprentissage d’une nouvelle langue représente un véritable défi, mais avec la technologie actuelle, le processus est plus accessible et divertissant que jamais.

Que nous ayons échoué en essayant de maîtriser le subjonctif dans notre cours d’espagnol au lycée ou que nous n’ayons pas réussi à saisir les nuances tonales du mandarin avant un voyage en Chine, le défi que représente l’apprentissage d’une nouvelle langue est une expérience universelle pour ceux qui s’y intéressent. Quiconque a atteint un certain degré de maîtrise d’une langue étrangère vous le dira : il faut de la persévérance, du dévouement et un bon sens de l’humour, mais ce n’est pas impossible. En fait, grâce à la technologie actuelle, c’est plus facile que jamais.

En matière d’apprentissage des langues, Babbel et Duolingo sont deux des plus grands noms du secteur. Ces applications ont rendu les langues étrangères plus accessibles et, pour beaucoup, plus amusantes. Étant donné leur popularité, les polyglottes en herbe et les apprenants occasionnels se posent souvent la question suivante : quelle est l’application qui me permettra le mieux d’atteindre mes objectifs ?

Bien que vous puissiez utiliser les deux applications pour tirer parti de leurs forces et de leurs faiblesses, vous risquez de vous sentir dépassé et ce n’est probablement pas la meilleure façon d’utiliser votre temps. En fin de compte, le choix entre Babbel et Duolingo dépend de vos objectifs personnels et de votre style d’apprentissage préféré.

Babbel : Pour une approche structurée

Babbel s’adresse à ceux qui prennent l’apprentissage des langues au sérieux. L’application propose une approche structurée de l’acquisition des langues avec des leçons de base de 10 à 15 minutes chacune.

Les cours consistent à écouter et à répéter des mots et des phrases, à faire des exercices avec des flashcards numériques, à apprendre des points de grammaire et à conjuguer des verbes. Vous pouvez passer un test de niveau pour déterminer votre niveau dans la langue cible ou vous lancer directement là où vous le souhaitez.

L’avantage est que Babbel ne vous enferme pas dans un parcours d’apprentissage rigide. Au contraire, vous pouvez adapter votre parcours à vos besoins et à vos intérêts. Une fois que vous avez choisi un cours, vous passez par une dizaine de leçons basées sur un certain type de scénario, comme faire les courses ou aller chez le médecin. La grammaire et l’utilisation du langage naturel sont des éléments importants de l’apprentissage avec Babbel, ce qui peut aider les utilisateurs à construire une base solide dans n’importe quelle langue qu’ils choisissent d’étudier avec l’application, ce qui la rend particulièrement utile pour les apprenants qui veulent atteindre un haut niveau de compétence dans une langue.

Duolingo : Pour un apprentissage ludique

Duolingo, quant à lui, adopte une approche ludique et engageante. L’approche unique de l’application, qui s’apparente à un jeu, rend l’apprentissage d’une langue moins intimidant que d’autres méthodes. Au fur et à mesure que vous progressez dans les leçons de Duolingo, vous gagnez des points d’expérience (XP) et des « lingots », la monnaie numérique de Duolingo. Les XP vous permettent de suivre vos progrès et vous pouvez dépenser vos lingots dans la boutique Duolingo. Les cours de Duolingo sont courts et agréables, d’une durée de 5 à 10 minutes, avec un équilibre entre l’écoute, l’expression orale, la lecture et de courts exercices d’écriture.

Vous passerez le plus clair de votre temps à traduire et à mémoriser de nouvelles phrases, ce qui vous obligera souvent à remplir les blancs ou à répondre à des questions à choix multiples. L’application propose également des histoires en espagnol, portugais, français, allemand, italien et japonais, ainsi que des exercices axés sur la compréhension écrite et orale. Les utilisateurs peuvent également se fixer un objectif de durée, et au fur et à mesure que vous vous connectez jour après jour (sans interruption), votre durée s’allonge et l’application célèbre vos progrès. À la fin de l’année, vous pouvez consulter votre bilan de l’année Duolingo pour vous rendre compte de vos progrès.

Bien que Duolingo se soit éloigné du modèle de crowdsourcing et de bénévolat au cours des dernières années, l’un des principaux inconvénients de l’application réside dans les phrases étranges qu’elle enseigne, qui sont souvent très éloignées de ce qu’un apprenant de langue utiliserait dans la vie réelle. Cependant, Duolingo affirme qu’il y a une méthode derrière la folie, et que ses phrases amusantes peuvent vous aider à apprendre.

Comparaison des prix : Babbel vs Duolingo

En matière de prix, il y a un monde de différence entre Babbel et Duolingo. Il faut payer pour jouer avec Babbel, qui fonctionne sur la base d’un abonnement. Un abonnement de 6 mois coûte 8,99 euros par mois, un abonnement de 12 mois coûte 5,99 euros par mois, et pour ceux qui ne prévoient jamais d’arrêter d’apprendre des langues, un abonnement à vie coûte 239,99 euros par mois. Si vous ouvrez l’œil, vous trouverez souvent des offres spéciales. Il est intéressant de noter que si vous vous inscrivez depuis l’application mobile, les prix sont un peu moins élevés. Apprendre avec Babbel n’est pas donné, mais si l’on considère toutes ses fonctionnalités, il se peut que vous trouviez que l’argent en vaut la peine, en fonction de vos objectifs.

L’un des principaux attraits de Duolingo est son prix : il est gratuit. Vous devrez supporter des publicités pour accéder à la version gratuite, mais vous aurez accès à l’ensemble du contenu sans rien payer. L’un des inconvénients est le manque de continuité avec la version gratuite de l’application si vous n’avez plus de cœurs et que vous devez attendre qu’ils se remplissent à nouveau. Toutefois, si vous êtes un utilisateur occasionnel qui n’envisage d’étudier que par à-coups, cela ne posera peut-être pas de problème. Si vous n’avez pas peur de dépenser quelques euros, vous pouvez vous abonner à Super Duolingo pour 14,99 euros par mois ou 7,91 euros par mois pour l’abonnement d’un an. Comme Babbel, Duolingo fait souvent des remises sur ces prix.

Expérience d’apprentissage

Babbel vous permet d’apprendre 14 langues, dont l’espagnol, le russe, l’indonésien et le turc. Ces cours sont conçus par des enseignants et des linguistes et adaptés à votre langue maternelle et à votre niveau de compétence. Au fur et à mesure que vous progressez dans les leçons, l’application fournit des explications grammaticales complètes pour vous aider à comprendre la structure de la langue cible. Vous n’aurez pas à vous fier à la mémorisation par cœur pour apprendre la conjugaison des verbes ou les différentes règles de grammaire ; au contraire, vous apprendrez la grammaire au fur et à mesure des exercices. Cette méthode est idéale si votre objectif est de comprendre en profondeur le fonctionnement de votre langue cible.

Cependant, Babbel peut s’avérer trop exigeant si des années d’exercices de grammaire au lycée et à l’université vous ont fait redouter l’idée d’apprendre une nouvelle langue. À l’inverse, Duolingo n’aborde pratiquement pas la grammaire et privilégie une approche intuitive de l’apprentissage des langues. En théorie, la grammaire est intégrée aux exercices que vous effectuez sur l’application, qu’il s’agisse de placer les mots dans le bon ordre pour former une phrase ou de lire des histoires. En pratique, cette méthode rend difficile l’intériorisation de la structure d’une langue, et si vous voulez aller plus loin, vous devrez compléter Duolingo par un texte de grammaire. En ce qui concerne la durée et la structure des cours, Babbel adopte une approche détaillée et systématique de l’enseignement des langues, ce qui permet aux apprenants de se plonger profondément dans leur langue cible. En revanche, les leçons de Duolingo sont plus courtes et moins structurées, ce qui les rend idéales pour les apprenants occasionnels ou comme complément à d’autres méthodes d’étude.

Quelle application choisir ?

Avant de choisir l’une de ces applications, il est important de définir clairement vos objectifs d’apprentissage des langues. Babbel sera probablement votre meilleure option si vous souhaitez atteindre un haut niveau de maîtrise d’une langue. Avec Babbel, vous pourrez aller au-delà de la surface de votre langue cible pour vous faire une idée de son fonctionnement. Ses cours structurés ne vous submergent pas de points de grammaire, mais s’assurent que vous les apprenez au fur et à mesure, grâce à des explications et des conseils disséminés tout au long des leçons. L’application vous aide également à développer vos compétences orales grâce à des exercices qui vont au-delà de la méthode d’écoute et de répétition souvent utilisée par Duolingo. Vous pouvez considérer Babbel comme un manuel numérique sous forme d’application. Cependant, comme tout manuel, il peut devenir aride. Vous devrez être motivé pour continuer, car, contrairement à Duolingo, Babbel n’utilise pas la gamification de la même manière pour vous garder accroché.

Duolingo est probablement la meilleure option si vous aimez vous essayer à plusieurs langues à la fois et que vous n’avez pas l’intention de consacrer beaucoup de temps à votre apprentissage. Vous pouvez utiliser l’application pour apprendre 45 langues. Bien que vous n’approfondissiez pas les langues comme vous le feriez sur Babbel, vous pouvez acquérir des bases solides dans une nouvelle langue si vous suivez régulièrement les leçons. Grâce aux classements, à la possibilité de suivre ses amis et aux récompenses constantes, il est beaucoup plus facile de rester motivé avec Duolingo qu’avec Babbel ; certains iraient même jusqu’à dire que Duolingo crée une véritable dépendance. Si l’apprentissage d’une langue vous intimide, Duolingo peut vous aider à vous y mettre en douceur en le rendant amusant et interactif.

Tags : BabbelDuolingo
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.