Fermer
MobileOS

Oubliez les mobiles, Android était presque un système d’exploitation pour les ‘Smart Camera’

S’exprimant lors de la Japan New Economic Summit à Tokyo, le co-fondateur d’Android, Andy Rubin, a révélé que Android était à l’origine censé être un OS pour les “Smart Camera”, autrement dit les “caméras intelligentes”.

“Exactement la même plate-forme, le même système d’exploitation que nous avons construit pour les caméras, est devenue Android pour les téléphones portables”, a déclaré Rubin, selon PC World. La présentation des diapositives provenant de son pitch initial présenté à des investisseurs en avril 2004, a montré comment l’équipe Android est passé d’un service dédié à une caméra, à la ligne d’applications mobile que nous connaissons aujourd’hui. Les photos prises avec l’appareil photo prototype auraient du être stockées sur un cloud nommé “Android Datacenter”. Autrement dit, l’idée était de transformer les appareils photo en objets connectés, et ce à l’aide d’un stockage en ligne pour les clichés permettant à quiconque de connecter son appareil photo à son ordinateur personnel, le tout grâce à un serveur de données dédié.

Oubliez les mobiles, Android était presque un système d'exploitation pour les 'Smart Camera'

Le pitch montre que cinq mois plus tard des changements drastiques sont apparus, nommant le fait de nommer Android une “solution open source pour combiné”, jouant sur la connectivité, et en minimisant l’angle de la caméra. En effet, cette date coïncide avec le décollage du marché des téléphones smartphones, et le système d’exploitation mobile racheté par Google en 2005 s’est vu prendre une nouvelle direction, et réorienté vers le marché de la téléphonie mobile.

Rubin a expliqué qu’ils ont décidé que les appareils photo numériques n’étaient pas réellement un assez grand marché en mentionnant “qu’il était inquiet de Microsoft et de Symbian, mais qu’il n’était pas encore inquiet pour Apple”. Alors qu’Apple n’est pas arrivé sur le marché avant 2007 avec l’iPhone, cela a permis à l’équipe de disposer de deux années de concurrence directe avec ses principaux concurrents.
“Nous voulions que de nombreux téléphones portables puissent utiliser Android dès que possible”, précise t-il. Ainsi, au lieu de faire payer 99 dollars ou 59 dollars ou 69 dollars pour Android, ce dernier a été mis gratuitement à disposition des fabricants, puisque le géant de la recherche avait dans l’esprit que l’industrie était sensible au prix. Le mois dernier, soit même pas huit ans plus tard, ils ont atteint le 750 millionième dispositifs Android. Android pourrait enregistrer 1 milliard d’activations d’ici la fin de l’année, table Eric Schmidt.

Rubin, qui a récemment démissionné de la tête de l’équipe Android, a ajouté : “je peux très bien vous garantir que tout ce que je fais maintenant ça va être quelque chose qui va ravir les consommateurs”.

Mots-clé : AndroidAndy RubinorigineSmart Camera
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.