Fermer
ActualitésRéseaux sociaux

Twitter testerait la double authentification à la suite de plusieurs hacks sur les comptes utilisateur

Le clavier du MacBook Pro de 16 pouces se fait démonter par iFixit

Alors que cela commence à se démocratiser sur beaucoup de service et plateforme, Twitter serait en train de tester la double authentification sur son réseau social. Selon TNW, la société est en train de faire des essais internes avant de “progressivement propager celle-ci aux usagers”. Si aucun calendrier n’a été fixé, le blog américain mentionne que si cette rumeur s’avère réelle, pourrait tout simplement être propagée petit à petit aux utilisateurs, les aidant ainsi à se protéger contre les malheureux hacks faits aux comptes d’utilisateurs, comme nous l’avons vu ces derniers mois.

La question entourant la sécurité accrue est mise en exergue suite aux attaques de hackers et des organisations étrangères comme l’armée électronique syrienne. En utilisant une telle authentification, il sera nécessaire de disposer d’un code supplémentaire afin de s’authentifier. Autrement dit, dès que vous souhaitez connecter à Twitter, en plus de traditionnellement taper votre nom d’utilisateur et votre mot de passe, et une fois la configuration d’autoriser la double authentification activée sur votre compte, le service à-même de vous envoyer un e-mail ou un SMS avec un code alphanumérique que vous devrez impérativement entrer pour accéder à votre compte. Si ce dernier vous manque, vous n’aurez aucune chance de lire votre timeline.

Cette rumeur arrive alors qu’hier soir nous avons assisté au piratage du compte de l’agence Associated Press annonçant par un tweet qu’une explosion avait eu lieu à la Maison blanche et que Barack Obama était blessé. Cela prouve qu’il devient nécessaire pour Twitter de disposer d’un tel système. Pour appuyer ce fait, les services de renseignement américains ont annoncé le mois dernier que le piratage informatique avait évincé le terrorisme dans la hiérarchie des menaces auxquelles les États-Unis sont confrontés. Ainsi, Twitter et ses centaines de millions d’utilisateurs font l’objet d’une attention de plus en plus soutenue…
D’autres faits tels que ce qui est arrivé à Burger King, 60 Minutes et d’autres sont en augmentation chaque semaine…

Alors que les comptes Twitter deviennent de véritables canaux de communication pour beaucoup de gens, y compris les célébrités et les personnalités du monde entier, trouver des moyens de protéger ces comptes est vraiment important. Après tout, combien de personnes ont osé croire que le tweet de l’AP était réel ? Le faux tweet a tout de même été reçu par deux millions d’abonnés…
Et Twitter ne peut absolument pas surveiller tous ses comptes, du moins pas en temps réel. Cela signifie donc que si un compte est piraté, cela pourrait prendre des heures avant que Twitter puisse le bloquer…

En tout cas, si cela s’avère vérifié, Twitter se joindrait à la liste des entreprises ayant ajouté la double authentification. Parmi ces dernières on retrouve Evernote qui a poussé celle-ci plus rapidement que prévu suite à un piratage massif de base utilisateurs contraignant la société à devoir réinitialiser les mots de passe de tous ses usagers, Cloudflare et bien d’autres. Le géant de la recherche Google a mis en œuvre ce processus de sécurité depuis un certain temps maintenant, et Facebooks a également renforcé sa sécurité ainsi.

Attention, ce n’est pas parce qu’une entreprise met en place cette double authentification que cela ne signifie pas que les comptes sont à 100% en sécurité. En effet, s’ils sont tout simplement plus difficiles à pénétrer, il n’en reste pas moins que n’importe qui peut en plus de pirater votre réseau social, également prendre la main sur votre compte de messagerie…

En tout état de cause et pour être plus serein, il est évident que la double authentification s’avère indispensable de nos jours !

Mots-clé : double authentificationpiratageTwitter
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.