fermer
Automobile

La première voiture électrique Xiaomi SU7 avec HyperOS fait surface

La première voiture électrique Xiaomi SU7 avec HyperOS fait surface

Oubliez Tesla, car le très populaire fabricant de smartphones Xiaomi est là pour vous concurrencer. Les voitures électriques de la série SU7 de Xiaomi arriveront bientôt sur le marché, et leurs caractéristiques rendent ces nouveaux véhicules électriques très intéressants.

Bien qu’il reste encore quelques mois avant que les premiers véhicules électriques de Xiaomi ne soient livrés, nous disposons déjà de quelques détails sur les variantes de voitures qui seront lancées, y compris leurs caractéristiques !

L’information provient de l’utilisateur Weibo @benzene qui a partagé plusieurs images et spécifications clés. Cela corrobore un dépôt réglementaire qui vient d’avoir lieu en Chine. Selon le MIIT, il y aura des variantes du Xiaomi SU7, SU7 Pro et SU7 Ultra. En ce qui concerne la vitesse de pointe, la Xiaomi SU7 devrait atteindre 210 km/h pour le modèle d’entrée de gamme et jusqu’à 265 km/h pour la variante SU7 Max. Cette voiture électrique sera de type berline.

Ses dimensions totales seraient de 4 997 x 1.963 x 1 455 m. La source précise qu’il y aura des options à traction arrière et traction intégrale, avec une puissance maximale du moteur de 495 kW (220 kW + 275 kW). Un empattement de 3 m a également été spécifié, avec deux options de roues (19 pouces et 20 pouces). Un capteur LiDAR sera également disponible en option. Le LiDAR est placé derrière le pare-brise avant, et la présence d’une caméra suggère une éventuelle fonction de déverrouillage par reconnaissance faciale.

La batterie LFP est fournie par BYD pour la version la plus abordable, tandis que l’option la plus chère utilise une batterie ternaire NMC de CATL. Le poids à vide varie : le modèle le plus bas pèse 1 980 kg, tandis que la version supérieure pèse 2 205 kg. Certaines versions peuvent être équipées d’un aileron arrière actif.

Selon CarNewsChina, la série SU7 commencera à être livrée aux clients en février 2024 ! La production de masse commencera le mois prochain, en décembre 2023, et quelques douzaines de véhicules d’essai auraient déjà été fabriqués.

Une concurrence à Tesla ?

L’une des principales attractions de ces véhicules électriques sera l’intégration de HyperOS. La société affirme qu’il s’agira d’un « système d’exploitation centré sur l’humain » qui interconnectera essentiellement les voitures, les produits de maison connectée et les appareils personnels au sein d’un « écosystème intelligent ». Il s’agit essentiellement du propre OS de Xiaomi pour ses smartphones, et il est maintenant possible qu’il soit également disponible pour ses véhicules électriques.

Bien sûr, les véhicules électriques de la série SU7 de Xiaomi pourraient ne pas être aussi performants que des options établies telles que la gamme Tesla. Néanmoins, d’aucuns considèrent qu’elle pourrait changer la donne sur le marché concurrentiel de l’automobile en Chine. Toutes les voitures de la gamme sont construites en partenariat avec Beijing Automotive Group Co, un acteur majeur de la construction automobile en Chine. En fait, sous l’égide de BAIC, il existe même des coentreprises connues sous le nom de Beijing-Hyundai et Beijing-Benz.

Il ne reste plus qu’à voir comment le marché réagira à la nouvelle voiture électrique SU7 de Xiaomi ! Nous devrions bientôt en savoir plus sur ses fonctionnalités logicielles innovantes, optimisées par HyperOS.

Tags : HyperOSXiaomiXiaomi SU7
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.