fermer
IA

Google prépare un nouveau système d’IA appelé Gemini, qui devrait rivaliser, voire surpasser, ChatGPT

Google prépare un nouveau système d'IA appelé Gemini, qui devrait rivaliser, voire surpasser, ChatGPT

Le laboratoire DeepMind de Google développe actuellement un nouveau système d’IA appelé Gemini, qui devrait rivaliser, voire surpasser, ChatGPT, selon un rapport de Wired.

Afin de surpasser ChatGPT, les développeurs prévoient d’intégrer un ancien « programme d’intelligence artificielle appelé AlphaGo» dans le futur modèle d’apprentissage des langues (LLM). La particularité d’AlphaGo est qu’il est « basé sur une technique » connue sous le nom d’apprentissage par renforcement, dans laquelle le logiciel s’attaque à des problèmes difficiles par le biais d’essais et d’erreurs. Au fur et à mesure de ses « tentatives répétées », l’IA s’appuie sur le retour d’information qu’elle reçoit à chaque échec pour améliorer ses performances.

DeepMind cherche à doter le futur LLM de Google de la capacité de planifier ou, à tout le moins, de résoudre des problèmes complexes.

Si l’on ajoute à cela la capacité d’une IA générative à extraire des informations d’internet et à les reformater en texte naturel, Gemini a le potentiel d’être plus intelligent que n’importe quelle autre intelligence artificielle dans le monde. C’est du moins l’idée. Demis Hassabis, cofondateur et PDG de DeepMind, affirme que « si le projet est mené à bien, [Gemini] sera la technologie la plus bénéfique pour l’humanité ». Des mots audacieux.

L’IA est actuellement en plein développement — « un processus qui prendra plusieurs mois », selon Hassabis. Elle coûtera également beaucoup d’argent à Google, le prix du projet allant de plusieurs dizaines à plusieurs centaines de millions de dollars. À titre de comparaison, la réalisation de ChatGPT a coûté plus de 100 millions de dollars.

Gemini semble certainement intéressant, mais à ce stade, il est important d’être sceptique à son sujet.

Tags : AlphaGochatbotChatGPTGeminiGoogleLLM
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.