Fermer
ActualitésWeb

Dropbox acquiert Mailbox, une application avec un certains buzz

Microsoft va abandonner Wunderlist en faveur de To Do en mai 2020

Quelle surprise avant le weekend ! Alors que c’était plutôt calme ces temps-ci sur les annonces de rachat – malgré le fait que l’on a eu quelques rumeurs sur l’éventuel rachat de Zynga par Yahoo, Dropbox vient d’annoncer l’acquisition du client de messagerie devenu populaire ces dernières semaines, Mailbox. Annoncé comme l’application qui veut révolutionner l’e-mail, Mailbox est une application gratuite de messagerie électronique pour iPhone, et qui a été sous le feu des projecteurs depuis début février notamment après avoir été fortement relayée par nos confrères médias américains, permettant ainsi à l’application de rapidement intégrer le top 5 des applications iPhone.

Désireux d’apporter un vent nouveau sur la gestion des e-mails, au même titre que le français Sparrow le permettait à l’époque avec une application très prometteuse mais qui a malheureusement cessé d’évoluer depuis sa revente à Google, l’application Mailbox, dévoilée par Orchestra en février, souhaite dépoussière le traditionnel client mail, pour en faire un outil de gestion de son temps et de ses priorités.

C’est donc dans un billet de blog, que Dropbox a indiqué qu’elle est complètement tombée sous le charme de l’application, et s’est rendu compte que l’équipe de Mailbox ont la même vocation que Dropbox : “résoudre les problèmes cachés de la vie et réinventer les choses que nous faisons tous les jours”.

À ce jour, les termes du contrat n’ont pas été divulgués. Selon l’accord, les 13 employés de Mailbox se joindront à Dropbox. “Nous sentions que nous pouvions aider Mailbox à toucher un public très différent beaucoup plus rapidement”, a déclaré Drew Houston, CEO de Dropbox.

Il a mentionné que Dropbox gardera le service Mailbox en fonctionnement, telle une application autonome, et au fil du temps Dropbox utilisera également la technologie de Mailbox pour améliorer les caractéristiques de Dropbox, comme les pièces jointes. L’accord s’est dessiné, dit-il, après que les entreprises ont commencé à parler des pièces jointes il y a quelques mois.

Cet accord intervient alors que Dropbox continue de croître rapidement. L’entreprise, qui a été évaluée à environ 4 milliards de dollars, a récemment annoncé qu’elle disposait de plus de 100 millions d’utilisateurs, et a environ 250 employés, contre 100 à la même époque l’année dernière. Dropbox est en pourparlers pour entrer rapidement en bourse…

Jusqu’à présent, Mailbox fonctionne uniquement avec le système d’exploitation d’Apple iOS et Gmail de Google, mais la société prévoit de soutenir les autres services et plateformes à l’avenir. Orchestra a déployé le service en plusieurs phases, notamment celle où les utilisateurs devaient s’inscrire pour obtenir un code d’activation. Autour du lancement, la société a eu quelques problèmes de serveur qui a empêché certains utilisateurs d’obtenir leur passe droit.

Underwood a déclaré la société faisait circuler désormais 60 millions de messages par jour et il reste encore 1,3 millions de futurs utilisateurs à combler. “Nous luttons toujours pour faire face à la demande de ceux qui veulent l’utiliser”, dit-il.

À noter qu’ils ont été très réactifs puisque sur la page de contact de Mailbox, on a déjà ceux de Dropbox. Pensez-vous que c’est une bonne nouvelle ?

Mots-clé : acquisitionDropboxMailboxrachat
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.