fermer
Tests

Test du Motorola Edge 40 Pro : le dernier fleuron de Motorola offre d’exceptionnelles performances

Test du Motorola Edge 40 Pro : le dernier fleuron de Motorola offre d'exceptionnelles performances

Motorola n’est pas le premier nom qui vient à l’esprit quand on pense à des smartphones haut de gamme, mais cette année, l’entreprise veut changer cela et son arme de choix est le nouveau Motorola Edge 40 Pro.

Ce smartphone incroyablement élégant ne se contente pas d’être beau, il est aussi très puissant. Il est équipé de la même puce Snapdragon 8 Gen 2 que les autres flagships Android haut de gamme de 2023, mais il est doté d’une fréquence de rafraîchissement de 165 Hz et de quelques fonctions très intéressantes comme la charge rapide 125 W, tout en conservant un prix raisonnable pour un flagship, à savoir 900 euros.

En gardant cela à l’esprit, voyons si ce smartphone est vraiment si spécial, si Motorola a finalement résolu le plus gros problème de ses smartphones et, en fin de compte, si cela vaut la peine d’acheter le Edge 40 Pro.

Dans la boîte, on retrouve :

  • Motorola Edge 40 Pro
  • Étui en silicone
  • Chargeur rapide 125 W
  • Câble USB Type-C vers Type-C
  • Manuel de l’utilisateur

Motorola Edge 40 Pro : design

Motorola a fait du très bon travail avec le design du Edge 40 Pro, et vous remarquez immédiatement que chacun des quatre côtés de la face avant du smartphone est légèrement effilé, ce qui rend les gestes de balayage incroyablement agréables. Avec un petit logo « M » et un module photo compact à l’arrière, il s’agit d’un design discret, idéal pour ceux qui n’ont pas besoin que leur smartphone soit tape-à-l’œil ou qui préfèrent une esthétique professionnelle.

L’étui en silicone fourni gratuitement par Motorola ne couvre pas la partie inférieure du smartphone, ce qui permet de ne pas interrompre le geste habituel de glisser vers le haut pour revenir sur l’accueil.

Pour le reste, il s’agit d’un smartphone moderne typique : dos en verre Gorilla Victus, châssis en aluminium, qualité de fabrication solide.

Cependant, un reproche : les boutons d’alimentation et de volume ! Ils sont beaucoup trop proches l’une de l’autre, beaucoup trop petits, et le bouton d’alimentation vacille un peu sur mon appareil. Pour un bouton qui est censé être pressé littéralement des milliers de fois, cela devrait être mentionné.

Un smartphone assez grand

N’oubliez pas non plus qu’il s’agit d’un smartphone assez grand. Motorola a fait un excellent travail pour que le Edge 40 Pro puisse être utilisé d’une seule main grâce à son châssis étroit et à ses côtés incurvés, et il est également beaucoup plus léger qu’un Galaxy S23 Ultra ou qu’un iPhone 14 Pro Max.

Motorola a également investi dans la certification IP68, qui garantit que le smartphone est à l’abri de la poussière et de l’eau, ce qui constitue un autre avantage pratique.

Motorola Edge 40 Pro : écran

En parlant de l’écran, nous avons un panneau OLED de 6,7 pouces avec une résolution de 2 400 x 1 080 pixels. Ce n’est pas aussi net que les écrans 1440p de certains smartphones, mais la différence est négligeable à mon avis.

Motorola nous fait profiter d’un taux de rafraîchissement de 165 Hz, plus élevé que celui de la plupart des autres smartphones phares, ce qui donne une impression de fluidité. La caméra frontale est dotée d’un poinçon qui ne prend pas beaucoup de place non plus.

Vous pouvez choisir entre les modes de couleurs « Saturé » et « Naturel », et bien que je recommande habituellement le mode « Naturel », dans ce cas j’ai opté pour les couleurs saturées, car le mode naturel était beaucoup trop sombre.

Un petit reproche concerne la valeur assez élevée de la luminosité minimale, ce qui signifie que si vous utilisez votre smartphone au lit dans l’obscurité, l’écran risque d’apparaître un peu trop lumineux.

Pour la biométrie, nous avons un capteur d’empreintes digitales de type optique qui fait un excellent travail : il est rapide, fiable, je n’ai eu aucun problème avec lui.

Motorola Edge 40 Pro : performances

J’ai été très satisfait des performances rapides et fluides du Motorola Edge 40 Pro. La puce Snapdragon 8 Gen 2, les 12 Go de RAM et la prise en charge d’un taux de rafraîchissement de 165 Hz sont autant d’éléments qui s’associent parfaitement et donnent une impression de fluidité et de rapidité.

Les résultats des tests de benchmarks ne font que confirmer mon expérience du smartphone dans le monde réel.

Il est également intéressant de noter que même le modèle de base du smartphone est livré avec 256 Go de stockage rapide UFS 4.0. 256 Go est juste assez de stockage pour la plupart de mes besoins, tandis que 128 Go peut ne pas être suffisant pour les utilisateurs plus gourmands après seulement quelques mois.

Qualité audio et haptique

Le Edge 40 Pro porte même le logo Dolby Atmos sur le dessus et utilise une configuration à double haut-parleur, avec un haut-parleur orienté vers le haut et un haut-parleur orienté vers le bas, pour un effet stéréo légèrement mieux défini. La qualité audio est assez bonne pour un smartphone, mais on ne retrouve pas la profondeur de la base de l’iPhone 14 Pro.

Il n’y a pas de prise casque de 3,5 mm à bord.

En termes d’haptique, il n’y a rien de révolutionnaire. Le retour de vibration est assez agréable.

Motorola Edge 40 Pro : logiciel

Le logiciel du Edge 40 Pro est généralement excellent, car il est aussi propre que possible et aussi rapide qu’il peut l’être. Pas de bloatwares, pas d’applications inutiles.

Les fonctionnalités que Motorola ajoute à l’interface sont principalement les gestes, qui sont vraiment sympas. Tourner le smartphone pour lancer la caméra, appuyer deux fois pour allumer la lampe de poche, et même des choses aussi simples que lever pour réveiller fonctionnent comme il se doit dès le départ.

Les notifications de l’écran de verrouillage sont très bien faites ! Vous pouvez les lire facilement, les rejeter, le tout d’un simple geste.

Parmi les petits reproches, citons l’interface utilisateur moins optimisée que celle d’un smartphone Galaxy, par exemple. Je suis habitué à ce que le curseur de luminosité de l’écran soit placé en bas de l’écran, où il est facile de l’atteindre et de régler la luminosité, mais pas sur le Motorola Edge 40 Pro où il reste en haut de l’écran.

Motorola Edge 40 Pro : caméras

Fabriquer une excellente caméra pour smartphone n’est pas une tâche facile, et c’est pourquoi on pouvait avoir des doutes sur le fait que le Motorola Edge 40 Pro dispose d’une caméra digne de son prix.

Heureusement, le bloc de caméra du Edge 40 Pro est à la hauteur avec des couleurs agréables, une vitesse rapide et une performance fiable, même s’il n’est pas aussi bon que les meilleurs photophones.

Vous disposez d’une caméra large de 50 mégapixels, qui utilise un binning de quatre pixels, ce qui signifie que vous obtenez effectivement des photos de 12 mégapixels. Ceux qui souhaitent obtenir la résolution maximale de 50 mégapixels peuvent toutefois sélectionner le mode à haute résolution. C’est une bonne chose, mais je préfèrerais que cette option soit facilement accessible dans le mode photo plutôt que d’avoir à basculer dans un mode entièrement différent.

Vous disposez également d’une caméra ultra-large de 50 mégapixels (là encore, il utilise le regroupement des pixels et capture des photos de 12 mégapixels) et d’une caméra à zoom 2x de 12 mégapixels.

Pendant la journée, les couleurs du Motorola ressemblent beaucoup à celles d’un Galaxy, c’est-à-dire des couleurs vives, une bonne exposition et une bonne quantité de détails. Toutefois, j’ai constaté un problème sur les photos prises de jour : le smartphone a tendance à trop relever les ombres, ce qui fait que les images perdent un peu de leur dynamisme naturel.

Le zoom 2x est très utile pour les photos en mode portrait. Avec un zoom 5x, les détails commencent à s’effriter sur le Motorola. Enfin, le zoom 10x est tout simplement trop important pour la caméra du Edge 40 Pro, car à ce niveau de zoom, les détails manquent cruellement.

Vous disposez de trois options pour le mode portrait : 35 mm, 50 mm et 85 mm. Le fait d’avoir trois distances focales différentes pour les portraits est une bonne chose et ce sont exactement les distances les plus populaires pour les portraits, Motorola a donc tout juste sur ce point. L’effet du mode portrait semble fonctionner très bien.

Qualité vidéo

Le Moto Edge 40 Pro permet d’enregistrer des vidéos en 8K à 30 images par seconde, sans aucun recadrage. Cependant, en raison de la taille des fichiers et de la commodité, nous pensons que la plupart des gens devraient s’en tenir à la 4K qui peut être enregistrée à 30 ou 60 images par seconde.

La qualité est généralement bonne et, contrairement aux smartphones moins chers, le Edge 40 Pro dispose d’une bonne stabilisation vidéo. Cependant, une fois que vous avez commencé à enregistrer à 1x, vous ne pouvez pas passer à la caméra ultra-large pendant l’enregistrement. Si vous souhaitez enregistrer une vidéo 4K avec la caméra ultra-large, vous devez d’abord sélectionner cette caméra avant d’appuyer sur le bouton d’enregistrement, une limitation qui peut être contraignante.

Motorola Edge 40 Pro : autonomie

Lorsque j’ai vu que le Edge 40 Pro était équipé d’une batterie de 4 600 mAh, soit 8 % de moins que la batterie de 5 000 mAh de la plupart des autres smartphones Android phares, j’ai pensé que Motorola avait donné la priorité à un design élégant plutôt qu’à une batterie géante.

Mais après avoir utilisé ce smartphone pendant un certain temps, je peux dire que l’autonomie de la batterie est étonnamment bonne. Ce smartphone a souvent tenu une journée et demie entre deux charges, il ne surchauffe pas, tout va bien.

Un chargeur de 120W dans la boîte est un luxe que peu d’autres smartphones possèdent, et les vitesses de charge sont effectivement folles sur le Edge 40 Pro. Une charge complète prend environ 25 minutes, et même une recharge rapide de 15 minutes nous donne plus de 80 % de charge. Des vitesses impressionnantes !

Le Edge 40 Pro prend également en charge la recharge sans fil de 15 W, ce qui est bien, mais qui a besoin de la recharge sans fil quand on a des vitesses de recharge filaire aussi rapides ?

Motorola Edge 40 Pro : verdict

Motorola a réalisé son meilleur flagship depuis des années : le Edge 40 Pro est vraiment rapide, il défie les attentes avec une autonomie plus longue que prévu, et même la caméra est très solide.

Mais, je pense que Motorola aurait dû en faire plus pour convaincre les utilisateurs. La principale plainte à l’encontre des smartphones Motorola ne concerne pas leur design ou leurs performances, mais l’absence de mises à jour logicielles et d’assistance en temps voulu. Les trois ans de mises à jour majeures d’Android ne suffisent plus, puisque Samsung et OnePlus sont passés à quatre ans, et les utilisateurs ont besoin de savoir que Motorola livrera ces mises à jour à temps.

L’excellente puce Snapdragon 8 Gen 2 est un atout majeur pour l’ensemble de l’écosystème Android et le Motorola Edge 40 Pro bénéficie de cette incroyable puce. Si vous voulez quelque chose de différent, si vous appréciez son design épuré et ses caractéristiques uniques comme les légères courbes tout autour pour faciliter le défilement ou les gestes Moto, ou si vous voulez simplement un smartphone de jeu super fluide, vous devriez aimer le Edge 40 Pro.

Avis sur le produit

Design 9.5
Écran 9
Performances 8.5
Caméra 8.5
Autonomie 9
Logiciel 8.5

Résumé

8.91 Très bon Le Motorola Edge 40 Pro est un excellent smartphone avec des défauts mineurs que beaucoup d'entre nous peuvent ignorer. Les points positifs sont un excellent écran avec un taux de rafraîchissement de 165 Hz, une excellente batterie, et une personnalisation sophistiquée. Concernant la caméra, je pense qu'elle fera l'affaire dans la plupart des situations.

Tags : Edge 40 ProMotorola
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.