fermer
Smartphones

Voici les nouveaux Poco F5 Pro et Poco F5

Voici les nouveaux Poco F5 Pro et Poco F5

Poco vient d’annoncer ses deux derniers smartphones, le Poco F5 et le Poco F5 Pro. Comme vous pouvez le deviner, la version Pro du F5 est le nouveau modèle phare de la société, qui apporte des améliorations dans certains domaines clés, en particulier en ce qui concerne l’écran et la caméra. Le F5 normal est, bien sûr, le modèle le plus abordable.

Poco F5 Pro

Le Poco F5 Pro est la star du spectacle ici, et c’est le premier modèle « F Pro » que l’entreprise a lancé depuis le Poco F2 Pro. Il s’agit d’un sandwich de verre haut de gamme avec un cadre en aluminium entre les deux, et des bords uniformément minces à l’avant. L’écran mesure 6,67 pouces avec une résolution de 3200 x 1440 pixels, ce qui est de loin le meilleur que Poco ait utilisé sur l’un de ses smartphones. Il prend en charge un taux de rafraîchissement maximal de 120 Hz avec un taux d’échantillonnage tactile de 480 Hz. Toute cette beauté est protégée par le verre Gorilla Glass 5.

Le bloc de la caméra comprend un capteur principal de 64 mégapixels avec une ouverture de f/1.8, et un capteur ultra-large de 8 mégapixels avec un champ de vision de 120 degrés et une ouverture de f/2.2. Malheureusement, au lieu d’ajouter un téléobjectif au trio de capteur photo à l’arrière de son smartphone phare, Poco a opté pour un capteur photo de 2 mégapixels (ouverture f/2.4).

Contrairement à de nombreux autres modèles de ce fabricant, le Poco F5 Pro est livré avec une stabilisation optique de l’image (OIS) et une stabilisation électronique de l’image (EIS). Le capteur photo principal peut également filmer en 8K et 4K, même s’il est probablement préférable de ne pas trop attendre du mode 8 K. De toute façon, vous n’auriez pas besoin d’une telle résolution vidéo sur un smartphone comme celui-ci.

N’oublions pas non plus la caméra frontale de 16 mégapixels, qui a une ouverture f/2,45 et peut filmer des vidéos en 1080 p.

Le Poco F5 Pro est équipé de la puce phare Snapdragon 8+ Gen 1 de Qualcomm, plutôt puissante. Trois options de mémoire vive et de stockage sont disponibles : 8/256 Go, 12/256 Go, 12/512 Go. Sur le plan logiciel, il est équipé d’Android 13 et de MIUI 14.

Le smartphone est équipé d’une batterie de 5 160 mAh et est capable d’une charge filaire de 67 W et d’une charge sans fil de 30 W.

Poco F5

Le Poco F5 est livré dans un design un peu plus flashy et est fabriqué en plastique. L’écran est également de 6,67 pouces avec un taux de rafraîchissement de 120 Hz, mais sa résolution maximale est de 2 400 x 1 080 pixels.

La triple caméra située à l’arrière comprend un capteur principal de 64 mégapixels, un ultra-large de 8 mégapixels et un capteur photo macro de 2 mégapixels. Il est surprenant de constater que ce modèle plus abordable est toujours doté des fonctions OIS et EIS. Cependant, il est fort probable que la qualité de la caméra ne soit pas aussi bonne que sur le Pro. La caméra frontale est également de 16 mégapixels.

Poco a choisi d’équiper le F5 standard d’un autre excellent chipset de Qualcomm — bien que moins puissant — le Snapdragon 7+ Gen 2. Vous disposez d’une seule option de stockage, à savoir 256 Go, et du choix entre 8 et 12 Go de RAM.

Heureusement, comme pour le modèle plus cher, vous disposez d’une grande batterie de 5 000 mAh et d’un système de charge filaire de 67 W. Il n’y a pas de charge sans fil, ce qui est tout à fait normal. En revanche, il n’y a pas de recharge sans fil, ce qui est tout à fait compréhensible dans ce cas.

Prix et disponibilité

Le Poco F5 Pro sera disponible à partir de 580 euros pour la variante 8/256 Go, tandis que le Poco F5 coûtera 430 euros pour son combo 8/256 Go de RAM et de stockage. Vous pourrez acheter les deux smartphones chez de nombreux détaillants, notamment Poco et Amazon.

Tags : PocoPoco F5Poco F5 Pro
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.