fermer
IA

Microsoft poursuit pleinement son adhésion à ChatGPT et à l’IA

Microsoft poursuit pleinement son adhésion à ChatGPT et à l'IA

La course de Microsoft à l’intégration de ChatGPT dans ses produits a fait quelques grands pas en avant aujourd’hui. Selon une annonce de Microsoft, la technologie OpenAI arrive officiellement dans Teams Premium, tandis qu’un nouveau rapport récent suggère qu’une nouvelle version de ChatGPT, basée sur un modèle GPT-4 mis à jour, pourrait bientôt surcharger la recherche Bing.

Alors, que pouvez-vous faire dans Teams Premium maintenant ? Eh bien, l’article de blog de Microsoft souligne qu’un bon exemple d’utilisation est la fonction de récapitulation intelligente pour créer des notes de réunion. Les marqueurs de chronologie des intervenants permettent d’identifier qui a parlé à un moment précis dans une transcription. Des traductions en direct sont également possibles. Ces outils d’IA sont en cours de déploiement.

Le rapport sur Bing est toutefois encore plus intéressant. La version actuelle de ChatGPT est basée sur un modèle génératif appelé GPT-3.5, et la prochaine version, GPT-4, devrait être beaucoup plus rapide. Cela serait essentiel pour son utilisation déclarée dans la recherche Bing.

Même si la recherche Google est un leader incontesté, Bing gère encore une grande partie du trafic et est le moteur de recherche par défaut sur Windows. La rapidité des temps de réponse sera essentielle si Microsoft intègre ChatGPT à Bing, ce qui fait de GPT-4 une étape importante. Il reste à voir comment cela pourrait transformer la recherche, mais vu le caractère naturel de la langue, il n’est pas difficile d’imaginer comment cela pourrait révolutionner le fonctionnement des moteurs de recherche.

Toutefois, ni Microsoft ni OpenAI n’ont annoncé que Bing utiliserait ChatGPT, de sorte que le rapport de Semafor n’est encore qu’une rumeur pour l’instant.

Une intégration dans Word déjà possible

Pour ceux qui souhaitent une aide à la rédaction de textes longs dans Microsoft Word, c’est possible grâce à un module complémentaire appelé Ghostwriter. Windows Central a repéré cette mise à jour intelligente qui pourrait accélérer ou développer votre écriture. Plus de détails sont disponibles sur le site du développeur. N’oubliez pas : lorsque vous utilisez un texte généré par l’IA, il est important de vérifier les faits et de faire attention aux malentendus. Dans un avenir proche, la relecture deviendra plus importante que jamais avant d’appuyer sur le bouton d’envoi.

Nous nous attendons à ce que cette histoire continue d’évoluer au cours des prochaines semaines, notamment en ce qui concerne le passage de son concurrent Google à l’IA après ses licenciements.

Tags : ChatGPTMicrosoftOpenAI
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.