fermer
Astuce

ChatGPT : comment utiliser le chatbot IA viral qui a pris le monde d’assaut ?

ChatGPT : comment utiliser le chatbot IA viral qui a pris le monde d'assaut ?

Le prototype de chatbot polyvalent ChatGPT développé par OpenAI est désormais disponible en avant-première de recherche gratuite et tout le monde peut l’essayer.

OpenAI, bien connu pour avoir développé le générateur de texte-image DALL-E, s’attaque maintenant à l’IA de génération automatique de texte. Le chatbot est basé sur le modèle technologique GPT-3.5 d’OpenAI, dont l’objectif est d’offrir un flux plus fluide, comme si vous discutiez avec une personne réelle. En tapant votre requête, vous devriez obtenir une réponse détaillée de plusieurs phrases ou paragraphes.

Comment créer un compte OpenAI ?

L’utilisation du chatbot ChatGPT est assez simple, puisqu’il vous suffit de taper votre texte et de recevoir les informations. Cependant, OpenAI exige un compte avant que vous puissiez utiliser ses outils, donc si vous n’en avez pas, vous devrez vous enregistrer. Vous avez la possibilité de choisir une connexion facile avec un compte Google ou Microsoft.

Sinon, si vous disposez d’un autre type d’e-mail, vous pouvez le saisir manuellement. Ensuite, vous devez saisir un numéro de téléphone ; toutefois, gardez à l’esprit que vous ne pouvez pas utiliser un numéro de téléphone virtuel (VoIP) pour vous inscrire à OpenAI. Vous recevrez ensuite un numéro de confirmation, que vous devrez saisir sur la page d’inscription pour terminer la configuration.

Une fois que vous aurez pris connaissance de certaines règles internes concernant ChatGPT, notamment les potentielles erreurs dans les données, la manière dont OpenAI collecte les données et la manière dont les utilisateurs peuvent soumettre des commentaires, vous saurez que votre inscription a réussi.

Comment utiliser ChatGPT ?

La page Web de ChatGPT est simple et comprend une zone pour que les résultats s’affichent et une zone de texte en bas de la page pour que vous puissiez taper vos questions. J’ai commencé par des questions. Cependant, OpenAI recommande de saisir une déclaration pour obtenir le meilleur résultat possible.

Par exemple, si vous tapez « expliquer comment le système solaire a été créé », vous obtiendrez un résultat plus détaillé avec davantage de paragraphes que si vous tapez « Comment le système solaire a été créé », même si les deux requêtes donnent des résultats assez détaillés. Vous avez également la possibilité d’être plus spécifique en saisissant des demandes pour un essai avec un nombre spécifique de paragraphes ou une page Wikipédia.

Si les informations disponibles sont suffisantes, le générateur répondra aux commandes avec des détails précis. Sinon, il est possible que ChatGPT commence à combler les lacunes avec des données incorrectes. OpenAI note que ces cas sont rares. La société note également que ChatGPT a actuellement « une connaissance limitée des événements mondiaux après 2021 ».

Malgré cela, vous avez la possibilité de saisir des requêtes en continu jusqu’à ce que vous fermiez votre navigateur ou que vous réinitialisiez le fil de discussion pour effacer vos précédentes demandes. Vous avez également la possibilité d’utiliser ChatGPT en mode sombre ou en mode clair.

Que peut faire ChatGPT ?

Eh bien, c’est la partie amusante. Depuis son lancement, les gens ont fait des expériences pour découvrir tout ce que le chatbot peut et ne peut pas faire. Certains ont spéculé sur les effets négatifs que ce type de texte créé par l’IA aura sur le contenu en ligne, ou se sont même demandé si les dissertations de lycée n’allaient pas appartenir au passé.

Certains ont également expérimenté ChatGPT, en essayant de voir s’il pouvait gérer les achats des fêtes de fin d’année ou même interpréter correctement l’astrologie. Dans les deux cas, j’ai trouvé des limites à ce qu’il pouvait faire, tout en étant très impressionné par les résultats.

Mais le plus amusant est de l’essayer soi-même. Que vous pensiez que ChatGPT est une technologie étonnante ou qu’elle conduira à la destruction de l’Internet tel que nous le connaissons, cela vaut la peine de l’essayer pour voir de quoi il est capable.

Tags : ChatGPTIA
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.