close
Apple

Apple déclare qu’elle achètera des puces TSMC fabriquées en Arizona

Apple déclare qu'elle achètera des puces TSMC fabriquées en Arizona

Le PDG d’Apple, Tim Cook, a confirmé que l’entreprise utilisera des puces de l’usine TSMC Arizona, après de multiples rumeurs. Il a fait cette déclaration lors de la cérémonie d’ouverture de la première usine de TSMC Arizona, qui devrait commencer à produire la technologie de processus N4 en 2024.

TSMC a ajouté qu’elle avait également commencé la construction d’une deuxième usine, qui devrait commencer la production de la technologie de processus 3 nm en 2026, comme le laissaient entendre les rumeurs.

Après tout, en tant que principal client de TSMC (responsable d’environ un quart du chiffre d’affaires annuel de l’entreprise), Apple doit être sensible aux informations selon lesquelles la Chine lorgne sur Taïwan. Et si le président américain Joe Biden a promis d’aider Taïwan à se défendre, tout type de conflit militaire rendra plus difficile pour Apple l’obtention des puces dont elle a besoin. Ainsi, pour aider Cook, les autres dirigeants d’Apple et les fans d’iPhone à mieux dormir la nuit, le PDG d’Apple a pris la décision d’acheter des puces fabriquées aux États-Unis.

L’investissement global pour ces deux usines s’élèvera à environ 40 milliards de dollars, ce qui constituera le plus grand investissement direct étranger de l’histoire de l’Arizona et l’un des plus grands investissements directs étrangers de l’histoire des États-Unis.

Les usines produiront 600 000 plaquettes par an, ce qui sera suffisant pour répondre à la demande américaine, selon le Conseil économique national. Les 600 000 plaquettes fabriquées aux États-Unis ne représenteront qu’un faible pourcentage de ce que TSMC produit à Taïwan, où la production en 2020 s’est élevée à 12 millions de plaquettes. Intel se joint à TSMC. Le fabricant américain de puces a déjà déclaré qu’il dépasserait TSMC et Samsung en matière de processus d’ici 2025 et prévoit de construire de nouvelles usines en Arizona et dans l’Ohio pour tenter de gagner du terrain sur Apple. Les usines de TSMC et d’Intel seront partiellement subventionnées par le gouvernement américain dans le cadre de la loi CHIPS.

Les États-Unis seront autosuffisants avec la production provenant des usines de TSMC en Arizona

Lors de l’événement, le PDG d’Apple, Tim Cook, a déclaré :

Aujourd’hui n’est que le début. Aujourd’hui, nous combinons l’expertise de TSMC avec l’ingéniosité inégalée des employés américains. Nous investissons dans un avenir plus fort et plus brillant, nous plantons notre graine dans le désert de l’Arizona et, chez Apple, nous sommes fiers de contribuer à sa croissance.

Lors de la cérémonie d’ouverture, le Dr Mark Liu, président de TSMC, a déclaré :

Une fois achevée, TSMC Arizona a pour objectif d’être l’usine de fabrication de semi-conducteurs la plus verte des États-Unis, produisant la technologie de processus de semi-conducteurs la plus avancée du pays, permettant la prochaine génération de produits informatiques haute performance et basse consommation pour les années à venir.

Nous sommes reconnaissants de la collaboration continue qui nous a amenés ici et nous sommes heureux de travailler avec nos partenaires aux États-Unis pour servir de base à l’innovation dans le domaine des semi-conducteurs.

Tags : AppleArizonaTSMC
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.