close
Réseaux sociaux

Elon Musk affirme que Tim Cook lui a dit qu’Apple n’avait « jamais envisagé » de supprimer Twitter

Elon Musk affirme que Tim Cook lui a dit qu’Apple n’avait « jamais envisagé » de supprimer Twitter

Mercredi, Tim Cook, le patron d’Apple, a invité Elon Musk, le patron de Twitter, au siège du géant technologique à Cupertino, qui ressemble à un vaisseau spatial. Musk a ensuite remercié Cook pour la visite du « magnifique siège » de l’entreprise.

La rencontre entre les deux hommes a eu lieu un jour après que Musk ait lancé des tweets accusant Apple de « menacer de retirer Twitter de l’App Store ». Il a également remis en question l’engagement de l’entreprise en faveur de la liberté d’expression après avoir affirmé qu’Apple avait réduit ses dépenses publicitaires avec Twitter depuis son arrivée au pouvoir, bien qu’Apple ne soit certainement pas la seule entreprise à l’avoir fait.

Plus tôt en novembre, Musk s’est également plaint que la part d’Apple dans les ventes des développeurs était trop élevée (30 %), bien que cela ne s’applique qu’aux développeurs qui gagnent plus d’un million de dollars par an sur l’App Store.

Après la réunion de mercredi, Musk a semblé beaucoup plus amical envers son nouveau copain Cook, en tweetant : « Bonne conversation. Entre autres choses, nous avons résolu le malentendu concernant le potentiel retrait de Twitter de l’App Store. Tim a été clair sur le fait qu’Apple n’a jamais envisagé de le faire ».

Musk a acquis Twitter dans une transaction controversée de 44 milliards de dollars à la fin du mois d’octobre. Depuis lors, l’entreprise connaît de fortes turbulences après que Musk a licencié l’ensemble du conseil d’administration de l’entreprise, ainsi que le PDG, avant de s’installer comme patron — ou « Chief Twit », comme il s’est brièvement appelé. Il a également réduit les effectifs de près de la moitié.

Au cours de son premier mois à la tête de l’entreprise, la confusion a régné sur la refonte du système de vérification de Twitter, dans lequel les personnalités en vue se voient attribuer une coche bleue. Musk a également mené plusieurs sondages sur Twitter qui ont abouti au rétablissement du compte interdit de l’ancien président Donald Trump, ainsi que d’environ 6 000 autres comptes précédemment suspendus, ce qui a suscité des inquiétudes quant au fait que Twitter lâche du lest en matière de modération du contenu. L’incertitude qui entoure actuellement la modération a conduit de nombreux grands annonceurs de Twitter à interrompre ou à réduire leurs dépenses publicitaires sur la plateforme jusqu’à ce qu’ils soient assurés que leurs publicités n’apparaîtront pas aux côtés de contenus offensants ou trompeurs.

Musk s’en est pris à Cook à plusieurs reprises au fil des ans, mais la réunion de mercredi a donné lieu à un ton plus diplomatique de la part du nouveau propriétaire de Twitter. Reste à savoir si cela tient, bien sûr.

Tags : AppleElon MuskTim Cook
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.