close
Actualités

Amazon confirme les licenciements dans les équipes chargées du matériel et des services

Amazon confirme les licenciements dans les équipes chargées du matériel et des services

En début de semaine, des rumeurs ont circulé selon lesquelles Amazon prévoyait de réduire sa masse salariale d’environ 10 000 employés. Pendant deux jours, la nouvelle n’a pas été confirmée par Amazon, mais c’est désormais une réalité.

Amazon supprime des emplois dans sa division des appareils et des services, a déclaré le vice-président directeur Dave Limp dans un e-mail adressé aux employés mercredi.

« Après une série d’examens approfondis, nous avons récemment décidé de consolider certaines équipes et certains programmes », a écrit Limp. « L’une des conséquences de ces décisions est que certains rôles ne seront plus nécessaires ». Amazon fournira un soutien aux personnes touchées par les réductions d’effectifs, et si quelqu’un ne peut pas trouver un nouveau rôle en interne, l’entreprise fournira une indemnité de départ avec « une indemnité de séparation, des avantages transitoires et un soutien externe au placement », selon Limp.

Ces suppressions ne sont malheureusement pas une surprise totale, puisque le New York Times a rapporté lundi que la société prévoyait de licencier environ 10 000 personnes cette semaine. Les licenciements auraient commencé mardi, et les employés travaillant sur Alexa et le service de jeu sur le cloud Luna d’Amazon étaient parmi les personnes touchées, selon CNBC. Cependant, Schmidt a confirmé qu’Amazon est toujours engagé envers Luna, ce qui signifie qu’il ne quitte pas le cloud gaming comme Stadia de Google. « Nous continuons à croire que le streaming va transformer le jeu comme il l’a fait pour de nombreuses autres catégories, et nous restons enthousiastes quant à l’avenir de Luna », a déclaré Schmidt.

En outre, Limp poursuit dans son message que les départements concernés — qui couvrent les appareils Alexa, Echo, Kindle, Ring, Eero et Fire TV — restent « un domaine d’investissement important » au sein de l’entreprise.

Pas une surprise

Amazon est la dernière grande entreprise technologique à procéder à des suppressions d’emplois massives ces dernières semaines. Meta a déclaré le 9 novembre qu’elle allait licencier 11 000 employés, et Snap a déclaré en août qu’elle réduisait de 20 % son personnel. Le nouveau propriétaire de Twitter, Elon Musk, a licencié près de la moitié de son personnel, a supprimé des milliers de sous-traitants et demande maintenant aux employés de s’engager dans une culture « extrêmement dure » ou de quitter l’entreprise. Même Apple est touché par l’environnement économique plus difficile, puisque le PDG Tim Cook a déclaré dans une interview que l’entreprise allait ralentir certaines embauches.

Dans le même temps, la société a l’intention d’embaucher 150 000 employés temporaires pour faire face à la ruée des fêtes, a déclaré Amazon en octobre.

Tags : AmazonEcho
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.