fermer
Tests

Prise en main des Pixel 7 et 7 Pro : une sensation connue

Prise en main des Pixel 7 et 7 Pro : une sensation connue

C’était un refrain au cours des deux derniers mois, alors vous ne serez probablement pas surpris d’apprendre que les Google Pixel 7 et Pixel 7 Pro ressemblent beaucoup aux appareils qui les ont précédés : les Pixel 6 et Pixel 6 Pro. Leurs prix — 649 euros et 899 euros, respectivement — restent inchangés, aussi, ce qui est une vue bienvenue dans cette année de hausse des prix et d’inflation implacable.

Mais à part une légère modification du design et des options de couleur plus discrètes, les Pixel 7 et 7 Pro n’ont pas grand-chose de nouveau à montrer en surface. Les dimensions officielles listées par Google pour les Pixel 7 et 7 Pro suggèrent qu’ils sont toujours si légèrement plus petits que leurs prédécesseurs, juste d’un millimètre ici et là. En réalité, ils ont tous deux encore très classe, et la sensation d’être de « gros » smartphones pour certains.

Prise en main des Pixel 7 et 7 Pro : une sensation connue

La diagonale de l’écran du Pixel 7 mesure 6,3 pouces, contre 6,4 pouces pour le Pixel 6, et Google affirme que les bords d’écran se sont également affinés — bien qu’il soit difficile de discerner ce changement en mettant les smartphones à côté. Le Pixel 7 Pro est toujours répertorié comme un écran de 6,7 pouces et est toujours aussi fluide que l’écran du 6 Pro, avec le même taux de rafraîchissement supérieur de 120 Hz. Le Pixel 7 s’en tient à un écran de 90 Hz, et si les deux revendiquent une amélioration de 25 % de la luminosité de pointe, je n’ai pas pu le constater sans sortir les appareils en extérieur.

Une chose que vous ne pouvez pas repérer de l’extérieur est la caméra frontale améliorée du Pixel 7. Sous la découpe de l’écran se trouve un capteur de 10,8 mégapixels. Elle offre une distance focale équivalente plus large de 20 mm pour avoir davantage de personnes dans vos selfies de groupe, et elle est capable d’enregistrer en 4K à 60 fps, alors que la caméra frontale du Pixel 6 était limitée à 1080p.

Dans l’ensemble, Google s’en tient à la même éthique de conception que l’année dernière, en conservant la barre de caméra horizontale avec une légère mise à jour. Plutôt qu’une finition noire très contrastée, le look est un peu plus réservé, avec une finition métallique qui se fond dans les rails latéraux du smartphone. Personnellement, je suis réellement fan de ce design qui se démarque clairement de la concurrence.

Comme l’année dernière, le cadre en aluminium du modèle Pro présente une finition polie, tandis que le cadre du Pixel 7 standard utilise une finition mate. Ce sont toujours des appareils IP68, et ils ont toujours la sensation d’être de réels flagships.

Le meilleur sous le capot

Bien sûr, la véritable star du spectacle n’est pas visible de l’extérieur : le Tensor G2, le chipset personnalisé de seconde génération de Google. Il est à l’origine de nombreuses améliorations que Google vante dans les Pixel 7 et 7 Pro, comme une meilleure qualité d’appel, un mode Nuit plus rapide et la nouvelle fonction de flou cinématique pour un bokeh de style mode portrait pendant l’enregistrement vidéo.

Il existe également un nouveau mode zoom 2x, disponible sur les deux appareils. Il permet de recadrer au centre du capteur de la caméra principale pour créer une image finale de 12 mégapixels qui ne nécessite pas de suréchantillonnage. C’est analogue à ce qu’Apple fait avec la caméra de son iPhone 14 Pro, et comme sur l’iPhone, il est disponible (et vraiment bien adapté) pour le mode Portrait.

Sur le 7 Pro, vous obtenez également un zoom 10x en utilisant la même méthode sur le téléobjectif 5x. Il est intéressant de noter qu’un réglage 5x est disponible pour un accès rapide dans l’application appareil photo, mais que vous devez zoomer manuellement à 10x pour trouver le mode de recadrage plus long. Le Pro dispose également d’un nouveau mode macro. Il est rendu possible par l’ajout de l’autofocus à la caméra ultra-large, mais il est automatiquement activé lorsque vous utilisez la caméra principale 1x avec un sujet proche.

Bien sûr, il y a encore beaucoup de choses à découvrir sur ces nouveaux Pixel ! En tout cas, avec le temps passé avec eux, l’expérience semble assez analogue à celle de la série Pixel 6. Vivement qu’on rentre dans les détails.

Tags : GooglePixel 7Pixel 7 Pro
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.