close
Périphériques

Logitech G lance PRO Racing, un combo volant et pédales de course de haute qualité

Les jeux vidéo sont une catégorie très large avec une base d’utilisateurs très variée. Il s’agit en partie de s’évader et de vivre ses fantasmes, et il faut parfois plus qu’un jeu et une console pour y parvenir. C’est là que les accessoires entrent en jeu, et les volants de course sont un moyen courant de faire passer une expérience de jeu au niveau supérieur. Les volants d’entrée de gamme sont disponibles pour quelques centaines d’euros et se fixent simplement sur une table. Cependant, certaines personnes dépensent des centaines et centaines d’euros pour leur volant de course, afin de rendre le côté tactile de leur expérience de conduite aussi précis que possible.

C’est à ce type de personnes que Logitech s’adresse avec son nouveau volant et ses pédales de course G PRO. La société tente de se rapprocher le plus possible du retour d’information et des sensations que procure une vraie voiture, tout en proposant un produit que les utilisateurs peuvent installer dans leur salon. Deux variantes du nouveau volant de Logitech seront disponibles, l’une configurée pour fonctionner avec les consoles PlayStation et l’autre orientée vers la Xbox. Les deux variantes fonctionnent avec les PC. Les joueurs sur PC peuvent donc opter pour leur configuration de boutons préférée s’ils n’ont pas l’intention de brancher leur volant sur une console.

Comme c’est le cas pour de nombreux produits haut de gamme, Logitech a obtenu le soutien d’une célébrité pour le PRO Racing Wheel, à savoir le pilote de Formule 1 Lando Norris. Dans une déclaration, la star de la course McLaren a déclaré : « Le PRO Racing Wheel de Logitech rend l’expérience de simulation de course incroyablement réaliste. Je suis capable de ressentir les conditions de la piste et la façon dont la voiture change pendant la course, ce qui change la donne. Lorsque j’utilise ce volant à la maison, j’ai l’impression d’être sur la piste ».

Un moteur capable de produire 11 newtons mètres de force s’associe à la technologie interne de retour de force haute définition de Logitech pour offrir aux joueurs un retour réaliste dans un certain nombre de conditions de conduite. Le volant lui-même est doté de panneaux de changement de vitesse magnétiques qui devraient procurer une sensation mécanique précise au lieu de la sensation de clapet en plastique à ressort que l’on obtient avec les volants moins chers.

Le volant dispose également d’un ensemble de palettes à double embrayage personnalisables qui peuvent être utilisées dans une configuration de double embrayage si vous voulez prendre l’avantage sur la grille de départ ou pour contrôler des fonctions comme le frein à main. Un système de fixation rapide est également disponible pour les personnes qui souhaitent simplement fixer le volant à une table au lieu de le boulonner à une plateforme de course. La disposition des boutons est conçue pour que les joueurs puissent garder le contrôle sans lâcher le volant. Les commandes sont également conçues pour être personnalisées, afin que les joueurs puissent adapter leurs volants de course de la manière qui leur convient le mieux.

Réellement adapté aux pros de la course

La personnalisation des pédales est un peu plus délicate. Chaque jeu est livré avec une sélection de ressorts qui peuvent être utilisés pour fournir différents niveaux de résistance. Un système modulaire a été utilisé pour que les pédales elles-mêmes puissent être déplacées et espacées en fonction des besoins de l’utilisateur. Un système de détection de la pression a également été intégré, ce qui, selon Logitech, améliorera l’impact de la mémoire musculaire sur le jeu. Le freinage est un domaine dans lequel ce nouveau niveau de précision devrait faire une réelle différence.

Le nouveau volant de Logitech n’est pas bon marché, puisqu’il coûte 1 099 euros. Le jeu de pédales qui l’accompagne n’est pas particulièrement bon marché non plus, puisqu’il est vendu 349 euros.

Tags : gamingLogitech GPRO RacingPRO Racing Wheel
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.