close
Smartphones

Ce YouTuber a compté les nombreuses LED du Nothing Phone (1)

Le populaire Youtubeur Zack Nelson, de la chaîne Jerry Rig Everything, a promis, lors d’un récent démontage du nouveau Nothing Phone (1), de compter toutes les LED qui composent l’étonnante interface Glyph de l’appareil si la vidéo obtenait au moins 50 000 likes.

Avec plus de 100 000 spectateurs qui ont appuyé sur le bouton « J’aime » à peu près une journée après la mise en ligne du démontage, le défi était lancé, et lundi, Nelson a posté une vidéo dans laquelle il compte méticuleusement toutes les LED du smartphone.

Pour ceux qui ne sont pas au courant, le nouveau Nothing Phone (1) se distingue par sa coque transparente qui révèle une partie des entrailles du smartphone, ainsi que par de multiples bandes de LED qui s’allument de différentes manières en fonction du type de notification ou d’alerte. Les lumières indiquent également le niveau de la batterie du téléphone et peuvent même être utilisées pour éclairer un sujet lors de la prise de photos en basse lumière.

Nelson lance le défi en affirmant que la société à l’origine du Nothing Phone (1) a déjà déclaré qu’il contenait « plus de 900 LED » sur les bandes situées à l’arrière de l’appareil. Le YouTuber retire ensuite les morceaux de plastique blanc translucide qui recouvrent les lumières et commence à compter « chaque LED ».

Ce processus minutieux prend environ 10 minutes, bien que vers la fin, il devienne évident que le compte sera très loin de l’affirmation de Nothing selon laquelle les bandes contiennent au moins 900 LED.

Nelson prend un moment pour réfléchir à cette situation inattendue. Après un examen minutieux des LED à l’aide d’une puissante caméra en gros plan, il remarque qu’elles sont en fait doublées sur chacune des bandes, une découverte qui multiplie instantanément son compte par deux.

Alors, combien de lumières exactement y a-t-il à l’arrière du Nothing Phone (1) ? Il vous faudra regarder la vidéo pour le savoir…

Tags : NothingNothing Phone (1)
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.