Fermer
ActualitésWeb

Wikimedia a besoin de votre aide afin de tester un nouvel éditeur visuel

Si vous avez déjà essayé de modifier ou contribuer à un article sur Wikipedia, vous avez probablement remarqué que l’encyclopédie n’utilise pas un éditeur WYSIWYG, l’acronyme de la locution anglaise “What you see is what you get”, signifiant littéralement en Français “ce que vous voyez est ce que vous obtenez”, qui aujourd’hui devient la référence pour beaucoup de service. Au lieu de cela, vous devez faire face à un langage quelque peu “farfelu”, le “wikitexte” ou “wikicode” qui est un langage de balisage léger, le plus souvent utilisé pour écrire les pages wiki. Malheureusement, ce langage de balisage peut s’avérer assez confus, allant jusqu’à créer une barrière pour les potentiels contributeurs.

Wikimedia a besoin de votre aide afin de tester un nouvel éditeur visuel

Wikimedia réalise que c’est un problème, et travaille depuis quelque temps sur son propre éditeur visuelVisualEditor. Ce dernier a à son tour donné lieu à des critiques de la part des utilisateurs, montrant ainsi que l’intégration d’un éditeur WYSIWYG n’est pas si trivial !

En réponse à ces derniers, Wikimedia a partagé une explication des raisons pour lesquelles il estime que c’est le “projet logiciel le plus difficile que la Wikimedia Foundation n’ait jamais travaillé”.
Alors que Wikimedia acquitte la qualité des éditeurs open source existants, celle-ci mentionne leur inefficacité pour ses besoins, tout “simplement” parce que Wikipedia doit prendre en charge 290 langues, dont certaines sont très peu soutenues sur la toile. C’est donc un véritable casse-tête auquel est confronté Wikimedia.

Wikimedia a besoin de votre aide afin de tester un nouvel éditeur visuel - VisualEditor sur la Wikipédia

En outre, Wikimedia explique que wikitexte est passé d’un moyen plus facile d’écrire de l’HTML à un langage avec des fonctions complexes. De plus, le travail ne s’arrête pas à proposer un nouvel éditeur mais va bien plus loin. En effet, Wikimedia indique que son service doit-être capable de lire et enregistrer des pages existantes du wiki dans le vieux format wikitexte, tout en remettant en forme le contenu. La société explique :

We can’t throw away the huge amount of work our communities have done over the past 12 years, so we need to re-write the “translator.” This means making a two-way “parser” — a bit of software that converts wikitext into HTML and back again. Until now, we have only had a one-way “parser”; the second stage, converting back from what people want to write to wikitext, has had to be done by our editors in their heads.

Si l’éditeur est aujourd’hui dans sa phase terminale, l’organisation souhaite mettre à contribution ses utilisateurs pour les aider à trouver les éventuels problèmes, et de facto les corriger. En d’autres termes, Wikimedia a besoin de vous pour trouver des bugs dans son éditeur visuel et de les signaler – avant que la fonctionnalité ne soit activée partout. Wikimedia détaille qu’il s’agit d’une “priorité absolue”.

L’éditeur est actuellement disponible en version alpha pour les utilisateurs anglophone de Wikipedia, et ce depuis décembre, mais l’organisation souhaite maintenant aller plus loin en apportant des “opérations d’édition plus complexes, impliquant notamment des caractères non latins”. Wikimedia détaille que des caractères non latin tels que les symboles mathématiques (⟂) ou encore du Chinois (嘗試) de l’Hébreu (סה) est bien plus compliqué à supporter que nos caractères !

Si vous êtes intéressé à aider l’organisation, assurez-vous que vous utilisez les dernières versions de Firefox ou de Chrome, et connectez-vous à votre compte Wikipédia en anglais, et activez l’éditeur visuel dans vos préférences utilisateur – vous pouvez suivre le tutoriel ici. Les tests auront lieu toute la semaine !

Que pensez-vous de ce nouvel éditeur ? Correspond t-il davantage à vos attentes ?

Mots-clé : visualeditorwikicodeWikimediawikipediawikitexteWYSIWYG
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.