close
Périphériques

Le dernier MacBook Pro d’Apple écrase le Mac Pro dans un nouveau test

Le dernier MacBook Pro d'Apple démolit le Mac Pro dans un nouveau test

Les nouvelles puces M1 Max et M1 Pro d’Apple n’ont reçu que des éloges depuis leur lancement dans les derniers MacBook Pro. Maintenant, un récent benchmark les compare au Mac Pro 2019 — et ce n’est pas une bonne nouvelle pour l’ordinateur de bureau à 6 000 euros.

Dans un test de référence ProRes, le nouveau MacBook Pro s’est avéré être jusqu’à trois fois plus rapide que le Mac Pro. Qu’est-ce que cela signifie pour l’avenir du Mac Pro ? Il y a eu de nombreux benchmarks comparant le M1 Max et le M1 Pro aux plateformes Windows, mais les dernières et meilleures puces d’Apple ont rarement été testées par rapport à sa précédente version haut de gamme, le Mac Pro 2019 doté d’une puce Intel.

L’objectif de ce test était de mesurer le temps nécessaire au nouveau MacBook Pro pour effectuer des exportations de vidéos ProRes, puis de tester le temps nécessaire au Mac Pro pour faire de même. Un test supplémentaire a été effectué, dans lequel le Mac Pro était équipé d’une carte Afterburner, destinée à augmenter sa vitesse d’exportation de vidéos.

Dans le test de vitesse d’exportation ProRes, le MacBook Pro M1 Max n’a mis que 76 secondes pour accomplir la tâche. Le Mac Pro a mis beaucoup plus de temps : 233 secondes. Lorsqu’il était équipé de la carte Afterburner, le temps était réduit à 153 secondes.

Cela signifie que le MacBook Pro basé sur une puce M1 Max est jusqu’à 3 fois plus rapide que le Mac Pro basé sur Intel (au moins dans ce scénario), et deux fois plus rapide par rapport au Mac Pro équipé d’une carte Afterburner. C’est un résultat exceptionnel pour la nouvelle puce M1 Max, surtout si l’on considère que le Mac Pro a toujours été ce qu’Apple avait de mieux à offrir.

Vivement 2022

Le test a été réalisé par Macworld. La meilleure configuration possible du Mac Pro 2019, notamment le processeur Intel Xeon W à 28 cœurs, est ce qu’il faut pour tenter d’égaler la puce d’Apple présente dans le MacBook Pro. Il convient de noter que l’utilisation de la carte Afterburner équivaut à un seul décodeur ProRes, alors que le MacBook Pro comprend deux encodeurs et décodeurs ProRes, ce qui désavantage immédiatement le Mac Pro.

Bien que les MacBook Pro règnent en maîtres pour le moment, les choses pourraient changer en 2022. De nombreuses rumeurs indiquent qu’Apple se prépare à sortir deux modèles de Mac Pro l’année prochaine, l’un basé sur une puce Intel et l’autre sur le propre silicium d’Apple. Si l’on considère que le Mac Pro est historiquement la meilleure offre d’Apple, la version 2022 pourrait apporter des performances inégalées.

Tags : AppleMac Pro
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.