close
Navigateurs Web

Microsoft tente d’empêcher les gens de télécharger Chrome et utiliser Edge

Microsoft tente d'empêcher les gens de télécharger Chrome et utiliser Edge

Microsoft n’a jamais été un fan des utilisateurs de Windows qui téléchargent Chrome au lieu d’utiliser Edge, mais la société a maintenant intensifié sa campagne pour que les gens utilisent son navigateur intégré.

Windows 10 et Windows 11 ont tous deux commencé à afficher de nouvelles invites lorsque les gens naviguent vers la page de téléchargement de Chrome, dans le but de décourager les gens d’installer le navigateur rival.

Ces nouvelles invites, repérées par Neowin, comprennent des messages tels que : « Microsoft Edge fonctionne sur la même technologie que Chrome, avec la confiance supplémentaire de Microsoft ». Un autre message tente de dissuader les utilisateurs de télécharger Chrome en soulignant son ancienneté : « Ce navigateur date de 2008 ! Savez-vous ce qu’il y a de nouveau ? Microsoft Edge ». La dernière pop-up indique : « ’Je déteste économiser de l’argent’, n’a jamais dit personne. Microsoft Edge est le meilleur navigateur pour les achats en ligne ».

Il semble que ces nouvelles invites apparaissent également pour certains utilisateurs de Windows 10. Il ne s’agit pas non plus de popup ou d’invites que l’on trouve habituellement sur un site Web. Ils sont rendus nativement par Edge, et d’autres sites Web ne sont pas en mesure d’afficher des invites analogues.

De plus, lorsque l’on recherche « navigateur » ou « téléchargement de navigateur » sur Bing, Edge est clairement présenté dans sa propre section dédiée en haut de la page. Google, en comparaison, ne met pas en œuvre une approche analogue lors des mêmes recherches.

Nul doute que les critiques vont arriver

Néanmoins, certains types de pratiques de Microsoft sont compréhensibles dans la guerre des navigateurs, car l’entreprise tente de rattraper son rival de longue date. Après tout, Chrome revendique plus de 64 % du marché des navigateurs, tandis que Edge est à la traîne avec une part de 4,19 %.

Avec ces nouvelles invitées en particulier, Microsoft poursuit son effort agressif pour tenter de persuader les utilisateurs de faire de Edge leur navigateur de prédilection. La société a récemment bloqué une application qui permettait d’ouvrir des URL (depuis Windows Recherche et les widgets News/Intérêts) dans des navigateurs concurrents. Google a naturellement aussi fait la promotion de son propre navigateur Chrome, mais pas dans la même mesure que Microsoft. S’il peut y avoir des raisons impérieuses de passer à Edge, les méthodes non conventionnelles de ce dernier pour attirer les potentiels utilisateurs pourraient finalement en repousser beaucoup.

Microsoft a également fait l’objet de vives critiques récemment en raison de son projet d’introduire une fonction « Acheter maintenant, payer plus tard » dans Edge. Beaucoup ont souligné que cet ajout est un composant inutile pour un navigateur.

Tags : ChromeEdgeMicrosoftWindows
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.