close
Google

Google Doodle rend hommage à l’artiste néerlandais Johannes Vermeer

Google Doodle rend hommage à l'artiste néerlandais Johannes Vermeer

Johannes Vermeer était un peintre hollandais de l’époque baroque, célèbre pour avoir capturé avec des détails exquis les scènes tranquilles de la vie quotidienne dans des intérieurs de maison. Il est particulièrement réputé pour les contrastes marqués créés par son utilisation délicate de l’ombre et de la lumière, ainsi que pour ses peintures à la perspective correcte.

Bien que seuls 35 de ses tableaux aient survécu, Vermeer est considéré comme l’un des plus grands artistes de l’âge d’or néerlandais. Pour célébrer son talent, Google a consacré un Doodle à Johannes Vermeer ce vendredi 12 novembre, à l’occasion du 26e anniversaire de l’ouverture d’une exposition à la National Gallery of Art de Washington, présentant 21 de ses œuvres.

Il est très apprécié aujourd’hui, mais cela n’a pas toujours été le cas. Vermeer est né à Delft, en Hollande, en 1632, mais on sait peu de choses sur sa vie, car aucun de ses écrits personnels n’a jamais été retrouvé. Malgré un succès modéré en tant que peintre, Vermeer est mort à l’âge de 43 ans, laissant sa femme endettée. Peut-être parce qu’il a produit relativement peu de tableaux, Vermeer a été largement oublié par le monde de l’art pendant près de deux siècles avant d’être redécouvert à la fin du XIXe siècle.

L’œuvre pour laquelle il est peut-être le plus connu est la peinture à l’huile de 1665 intitulée « La jeune fille à la perle », qui a fait l’objet de plusieurs apparitions littéraires et cinématographiques ces dernières années, dont un roman historique du même nom paru en 1999 qui raconte une histoire fictive sur la création du tableau.

Le Doodle de vendredi représente trois autres tableaux remarquables de Vermeer, comme s’ils étaient exposés côte à côte dans un musée. À gauche, L’art de la peinture (également connu sous le nom L’atelier ou l’Allégorie de la peinture), une huile sur toile réalisée entre 1666 et 1668 qui montre un artiste peignant une femme posant pour un portrait dans son atelier. Au centre se trouve La Femme écrivant une lettre et sa servante, une création de 1670-1671 qui montre une femme assise à une table en train de composer une lettre tandis que sa servante se tient derrière elle, regardant par la fenêtre en attendant que la lettre soit terminée.

Des oeuvres sublimes

Enfin, à droite, se trouve La Liseuse à la fenêtre, un tableau très intrigant réalisé vers 1657-1659. Le tableau a été attribué à tort à d’autres artistes pendant de nombreuses années avant que Vermeer ne soit identifié comme l’artiste en 1880.

Des décennies après la mort de Vermeer, le tableau a été modifié pour masquer l’image d’un grand Cupidon accroché au mur derrière la jeune fille. L’image surpeinte de Cupidon a été identifiée pour la première fois par radiographie en 1979, et bien que la version de Google montre la version altérée, le dieu de l’amour a été restauré dans le tableau en 2021 après un effort de restauration de trois ans. Avec Cupidon veillant à nouveau sur la jeune fille, il est suggéré qu’une romance existe avec l’auteur de la lettre.

Mais si vous regardez de près, vous verrez que Google a inséré deux lettres de son nom dans chacune des peintures de Vermeer. Vous pouvez découvrir d’autres œuvres de Vermeer dans le cadre du projet Arts et Culture de Google.

Tags : doodleJohannes Vermeer
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.