close
Mobile

Apple reprend la deuxième place à Xiaomi au troisième trimestre 2021

Apple reprend la deuxième place à Xiaomi au troisième trimestre 2021

Le marché des smartphones est en pleine mutation depuis un an et demi. En plus de la pandémie liée à la COVID-19, l’exode de Huawei des cinq premiers constructeurs mondiaux a provoqué un bouleversement dans le grand ordre des choses.

Le secteur est désormais confronté à une autre perturbation majeure qui pourrait le poursuivre jusqu’en 2022, mais, du moins d’après les chiffres d’un analyste du marché, Apple a su tirer parti de la situation et reprendre sa place de deuxième fabricant mondial de smartphones.

Le marché mondial des smartphones a reculé de 6 % au troisième trimestre 2021 par rapport à la même période de l’année dernière. Cela ne devrait probablement pas être une surprise étant donné les événements des 12 derniers mois. La demande de smartphones a peut-être fini par ralentir à l’heure actuelle, alors même que la demande de PC continue d’augmenter, même si c’est plus lentement.

Et puis, il y a la question de la fourniture d’un nombre suffisant de smartphones sur le marché. Selon Canalys, la « famine des chipsets » est arrivée, obligeant les fabricants de semi-conducteurs et les fabricants de smartphones à se démener pour minimiser les pertes et l’augmentation des coûts.

Les fonderies augmentent même les prix afin de décourager la pratique consistant à commander des puces en trop grand nombre juste pour avoir la priorité sur les lignes de production. Pendant ce temps, les vendeurs de smartphones procèdent également à des ajustements de dernière minute de leurs quantités commandées et même des spécifications de leurs appareils, ce qui ajoute un certain chaos au marché.

Un marché qui va se tendre en fin d’année

Malgré et en dépit de tout cela, Apple est le grand gagnant des trois derniers mois qui se sont terminés en septembre 2021. Bien que sa croissance de 12 à 15 % semble faible, elle a été suffisante pour repousser Xiaomi à la troisième place après n’avoir vu aucune croissance pour sa part de 14 % sur le marché. Samsung est également resté à 23 % de croissance en glissement annuel, tandis que vivo et OPPO ont fait un petit pas en avant de 1 %.

Malheureusement, la société d’analyse de marché n’a pas de mots encourageants pour l’industrie des smartphones, prédisant une pénurie qui durera bien jusqu’en 2022. L’incertitude de l’offre et de la demande pousse même les fabricants, les vendeurs et les canaux de vente à envisager les prochaines fêtes de fin d’année avec nervosité plutôt qu’avec l’impatience qu’ils éprouvent habituellement chaque année.

Tags : AppleCanalysSamsungXiaomi
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.