close
Google

Google célèbre Paulette Nardal dans un doodle pour son 125e anniversaire

Google célèbre Paulette Nardal dans un doodle pour son 125e anniversaire

Le Google Doodle célèbre le 125e anniversaire de l’écrivaine franco-martiniquaise Paulette Nardal, qui est considérée comme l’une des fondatrices de la Négritude, un mouvement intellectuel produit par des artistes et des journalistes noirs qui ont participé à la défense de leur héritage culturel et à la création d’un espace dans le monde littéraire prédominant pour les voix noires, le 12 octobre 2021. Le doodle de Google est représenté par l’artiste Jessica Coppet, basée à Amsterdam, aux Pays-Bas.

Comme le souligne Wikipédia, Paulette Nardal est née le 12 octobre 1896 à Saint-Pierre, ville coloniale française de l’île de la Martinique dans la classe moyenne martiniquaise. Nardal devient institutrice et va terminer ses études à Paris.

Elle était une auteure française martiniquaise, chroniqueuse, et l’un des moteurs de l’avancée de la conscience littéraire noire. Elle fut l’un des auteurs engagés dans la production du genre de la Négritude et fit connaissance avec les intellectuels français de la Harlem Renaissance à travers ses traductions. Elle fut la première personne noire à étudier à la Sorbonne et créa avec ses sœurs un influent salon littéraire Le Salon de Clamart, qui se veut un lieu de rencontre intellectuelle pour réfléchir à la condition noire.

Réputé pour sa convivialité et son bon goût, ce salon très prisé permettait à Nardal de réunir des gens intelligents pour discuter et s’entraider. Les chercheurs reconnaissent ce salon comme l’origine du développement de la Négritude, que Nardal a contribué à lancer en composant des articles de commentaires sociaux dans la revue « La Revue du monde noir ».

Un autre moment important de la vie de Paulette Nardal se produit vers le début de la Seconde Guerre mondiale : Nardal a quitté la Martinique pour la France, mais elle fût mutilée lorsqu’un sous-marin a assailli son bateau.

Une femme engagée

L’intérêt de Paulette Nardal pour que la France la perçoive comme une victime de guerre non militaire et une survivante présente la convergence de la race, du genre, du handicap et de la citoyenneté. Cet événement a finalement inspiré à Nardal la création d’associations et de journaux donnant aux femmes les moyens de canaliser leur énergie vers l’amélioration sociale et le témoignage.

En reconnaissance de son travail, Paulette Nardal a été élue déléguée aux Nations unies en 1946 et a reçu le titre de chevalier de la Légion d’honneur en 1976, la plus haute distinction en France.

Tags : doodleGoogle DoodlePaulette Nardal
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.